Histoire d’un enfant caché du Nord.

11 septembre 1942 : la rafle de Lille sépare Maurice Baran, 9 ans, et son frère Michel encore nourrisson, de leur mère déportée à Auschwitz quelques mois seulement après son époux.

Georgette, gouvernante des Baran, confie Maurice à sa propore famille, dans un village du Nord de la France où le jeune garçon mène une vie paysanne austère mais heureuse jusqu'en 1947. C'ests à cette date qu'il retrouve son petit frère et apprend qu'Andrée - également déportée- et Israël Marszac souhaitent les adopter tous les deux.

Maurice Barab-Marszac retrace l'histoire de ses "transplantations successives" au cœur du pays ch'ti et rend un hommage d'une tendre sobriété à ses trois familles.

Sur le chemin parfois éprouvant de souvenirs longtemps refoulés, il nous rappelle l'importance primordiale du travail de mémoire.

Auteur:Maurice Baran-Marszak

Editeur: Editions: Le Manuscrit, 2014.

Télécharger: Histoire-d-un-enfant-cache-du-Nord.jpg (27,2 KB)