Dossier n°10788 - Juste(s)

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages.Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 2006

Paul Haviland

Année de nomination : 2006
Date de naissance : 17/06/1880
Date de décès : 21/12/1950
Profession : Porcelainier

    Localisation Ville : Yzeures-sur-Creuse (37290)
    Département : Indre-et-Loire
    Région : Centre-Val de Loire

    L'histoire

    Paul Haviland
    Fils d’Abraham Picard et de Rosalie Gougenheimer, Georges Picard est né à Remiremont (Vosges) le 23 décembre 1857.

    Issu d’une famille aisée, il est artiste peintre, officier de la Légion d’Honneur(il est ami avec René Lalique, le grand artiste verrier. Grâce à ses appuis en tant que membre de la commission administrative des Beaux-Arts, Georges Picard a oeuvré pour que Lalique puisse exposer et accède à la notoriété lors de l’Exposition qui eut lieu à Paris en 1895.

    C’est grâce à René Lalique qu’il devient l’ami de toute la famille, en particulier de Paul Haviland, américain, fils du créateur de la Porcelainerie Haviland et gendre de René. A partir de 1925, Georges Picard et sa femme effectuent de nombreux séjours dans la propriété des Haviland à Yzeures-sur-Creuse.

    L’épouse de Georges Picard décède en 1938. En 1940, il est âgé de 82 ans. Lors de l’invasion de l’Alsace, il est brutalement chassé de sa maison d’Obernai, jeté dans un camion avec d’autres familles juives et conduit à Lyon. Survivant à l’Hôtel Régina dans des conditions très précaires, il écrit pour raconter ses tribulations à son ami Paul Haviland. Celui-ci envoie immédiatement un télégramme, le priant de venir le retrouver. Paul Haviland va accueillir et cacher Georges Picard dans sa maison d’Yzeures où il va vivre comme un membre de la famille. En février 1943, il y décède d’arrêt cardiaque et son ami Paul Haviland va le faire enterrer au cimetière d’Yzeures dans une concession à perpétuité qu’il achète à son nom.

    le 20 Février 2006, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Paul Haviland.

     

    Documents annexes

    Article de presse - Bulletin Municipal septembre 2007 Article de presse – Bulletin Municipal septembre 2007
    14 novembre 2018 10:00:48
    Invitation cérémonie Invitation cérémonie
    27 juin 2015 11:08:13

    Articles annexes

    Aucun autre article