Dossier n°10837 - Juste(s)

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 2006

Lucienne Boutet Million-Kahn

Année de nomination : 2006
Date de naissance : 13/07/1880
Date de décés : 19/09/1953
Profession : sans profession

Localisation Ville : Paris (75007)
Département : Paris
Région : Île-de-France

Lieu de mémoire

L'histoire

La famille KARPMAN a immigré en France en 1929. Elle venait de Pologne. Le père et la mère furent tous deux déportés. Leur fils, Jacques, né en 1932 à Paris, et leur fille Suzanne (née en 1927 à Varsovie) furent tout d’abord confiés à la Croix Rouge, puis à l’UGIF jusqu’au début de 1943.

Ensuite, les deux enfants furent placés en divers lieux à la campagne, jusqu’à ce que – à l’initiative de Suzanne – les docteurs BORIS ET Renée WECHSLER du Centre Guy Patin à Paris les prennent en charge. Ils confient Jacques à une amie, Lucienne BOUTET, en décembre 1943. Elle habite rue Vaneau dans le 7è arrondissement de Paris. Elle l’a élevé comme son propre fils. En outre, quelques semaines avant la Libération, elle accueille également Suzanne et les trois enfants WECHSLER, en dépit du danger et du manque de moyens.

Après la guerre, Lucienne a continué à s’occuper de Jacques, et lui a fait faire des études de médecine. Elle l’a adopté en 1952.

Le 20 juin 2006, l’Institut ad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Lucienne BOUTET.

Lucienne Jeanne BOUTET

Documents annexes

Invitation cérémonie Boutet Invitation cérémonie Boutet
19 novembre 2014 09:24:46

Articles annexes