Dossier n°11058

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2007
René Dumonteil
Année de nomination : 2007
Date de naissance : 02/10/1909
Date de décés : 21/12/1995
Profession : ingénieur des Ponts et Chaussées

Localisation Ville : Rochechouart (87600)
Département : Haute-Vienne
Région : Nouvelle-Aquitaine

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 31 Janvier 2008

L'histoire

René Dumonteil
René Dumonteil né en 1909 était un ingénieur spécialisé en construction de routes et de ponts. Fonctionnaire, il vivait avec sa mère dans la ville de Rochechouart en Haute Vienne et était le vice-président de la jeune équipe de football de sa ville.

Les frères Szwec, Gustave né en 1916 et David né en 1921 étaient nés à Slonim en Russie et arrivés à Paris en 1927 avec leurs parents et leurs frères et sœurs. Quand l’Allemagne envahit la France, la famille fut dispersée. Gustave partit pour Limoges et trouva un emploi de technicien dentaire. C’était un sportif qui s’enregistra dans l’équipe de football du Redstar de Limoges. Durant un match, quelqu’un le remarqua et vint se présenter. C’était René Dumonteil qui avait immédiatement compris que Gustave était un joueur de football doué et les deux devinrent vite amis. René Dumonteil suggéra même qu’au cas où Gustave se trouverait dans une situation difficile en tant que Juif, il vienne chez lui à Rochechouart. En juin 1942, la mère des deux frères fut arrêtée à Paris, envoyée à Drancy, puis à Auschwitz, dont elle ne revint jamais. René Dumonteil qui était un membre actif de la Résistance, offrit son aide. Il se procura des faux papiers d’identité pour David et lui trouva une cachette chez des fermiers. Plus tard il rejoignit les partisans.

Dans son témoignage à Yad Vashem, Gustave se rappela qu’en juin 1943, il avait reçu l’ordre d’aller au STO. Il s’enfuit chez René Dumonteil qui l’accueillit les bras ouverts ainsi que sa mère. René Dumonteil l’hébergea pendant un an puis Gustave rejoignit la Résistance.

Après la guerre, les familles Szwec et Dumonteil restèrent très liées pendant des années. Jusqu’à son décès en 1995, René Dumonteil refusa toute reconnaissance de ses actes héroïques pendant la guerre, insistant sur le fait que c’était la seule façon d’agir en tant que Français.

Le 9 mai 2007, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur René Dumonteil.

Eq. de foot en 1943 à Rochechouart Gustave Szwec à genoux 4Ieme en partant de gauche

Gustave Szwec premier  à droite

Documents annexes

Invitation cérémonie Invitation cérémonie
27 février 2019 13:12:32

Articles annexes