Dossier n°11427

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2008
Clémence Munier Lenoir
Année de nomination : 2008
Date de naissance : 12/06/1880
Date de décés : 13/03/1963
Profession : sans profession

Localisation Ville : Avrolles (89600)
Département : Yonne
Région : Bourgogne-Franche-Comté

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 28 Avril 2011

L'histoire

1989 Clémence Munier
Léon GOLDBERGER, le témoin, est né à Paris le 23 mars 1933. Ses parents, Markus et Sarah, sont originaires de Pologne. Ils émigrent en France dans les années 25/30, s’y rencontrent et s’y marient.

Jusqu’en 1940 ils vivent dans le 3è arrondissement. Le père est ouvrier chapelier, la mère ouvrière boutonniériste. Markus a été engagé dans l’armée française puis démobilisé.

Par miracle, la famille échappe aux rafles de juillet 42. Les parents décident de quitter Paris. Ils envoient leur fils en province, dans l’Yonne, à Avrolles, chez Mme Clémence MUNIER. Eux-mêmes se réfugient à Objat, en Corrèze, d’où le père rejoint la résistance jusqu’à la Libération.

Pendant deux ans, ils sont dans l’impossibilité d’envoyer le montant de la pension à Mme MUNIER, qui élève et chérit Léon comme son propre enfant.

Le petit village compte 400 habitants à l’époque. Deux autres enfants juifs y ont été accueillis : une adolescente de 13 ans, et une petite fille de 4 ans, Colette SNJADER, qui fut élevée par Mme Marie-Louise VALLENOT, nièce de Mme MUNIER (Mme VALLENOT fut reconnue Juste en septembre 1996).

Léon arriva à Avrolles avec ses vrais papiers. Le maire, M. JAZAT, accepta de l’inscrire à l’école à la rentrée 42. Le curé, l’abbé AUCLAIR, le prend également en charge. M. GOLDBERGER indique que ses parents l’avaient fait baptiser avant son départ en province et que le curé n’ignorait pas le sens de ce baptême.

Le village ne subissait pas alors de garnison allemande mais un peloton y a séjourné du printemps 44 à juin 44. L’officier logeait d’ailleurs à l’école.

Après la guerre le jeune Léon a passé régulièrement ses vacances d’été chez Mme MUNIER jusqu’à l’âge de 15 ans.

Le 23 septembre 2008, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Munier Clémence.

 

Clémence Munier avec Léon et sa mère en 1948

Munier Clémence avec Léon Goldberger et sa mère en 1948

Plaque commémorative

Documents annexes

Article de presse - Le Tignet du 04/05/2011 Article de presse – Le Tignet du 04/05/2011
20 décembre 2014 15:09:24
Invitation cérémonie Munier Invitation cérémonie Munier
20 décembre 2014 15:08:38

Articles annexes