Dossier n°11462 - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 2009

Marcel-Joseph Foucault

Année de nomination : 2009
Date de naissance : 14/01/1910
Date de décés : 22/02/1962
Profession : directeur commercial

Localisation Ville : Marseille (13000)
DĂ©partement : Bouches-du-RhĂ´ne
RĂ©gion : Provence-Alpes-CĂ´te d’Azur

L'histoire

Paula Leska s’était enfuie de Pologne vers la Belgique en 1938 et en 1940 elle arrive en France avec sa sœur Chana Rechtszaid, son beau-frère Mathis et leurs deux enfants Paulette, 7 ans et Maurice, 3 ans.

En août 1942 les Rechtszaid habitent à Aiguebelette-le-Lac en Savoie. Dans la nuit du 27 août, les gendarmes français raflent tous les Juifs de la région, y compris Chana et ses deux enfants. Mathis Rechtszaid arrive à s’échapper par l’arrière de la maison. En sortant du village, le car s’arrête devant un hôtel et Chana confie ses enfants au propriétaire, en promettant de venir les rechercher très vite. Elle ne revint jamais. Elle fut déportée à Auschwitz et assassinée.

Des années plus tard, Paulette a expliqué qu’elle et son frère furent laissés à l’hôtel car ils ne figuraient pas sur les listes détenues par la police comme résidant à Aiguebelette-le-Lac.

Quelques jours après, le père qui avait rejoint la Résistance vint récupérer ses enfants et les mit dans le train pour Marseille dans les Bouches du Rhône, où leur tante Paula les rencontra. A Marseille, les enfants furent conduits chez l’ami de Paula, Marcel Foucault. Il était aussi dans la Résistance et avait fourni à Paula de faux papiers d’identité. Il prenait soin d’elle, l’approvisionnant, lui trouvant des endroits où rester et payant pour elle la location et l’entretien. Il amena les enfants temporairement dans une cachette chez une famille française jusqu’à trouver un arrangement permanent pour eux. Il continua à s’occuper de Paula et de sa nièce et de son neveu jusqu’à la fin de la guerre.

Après la guerre, Marcel et Paula se marièrent et eurent trois enfants.

Le 26 février 2009, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Marcel Foucault.

Marcel Joseph Foucault

Marcel Joseph Foucault

Marcel Joseph Foucault

Chana Rechtszaid

Chana Rechtszaid avec ses enfants Paulette and Maurice (rescapés)

Remise de la médaille aux enfants de Marcel Joseph Foucault

Documents annexes

Article de presse - Le Parisien du 12/04/2010 Article de presse – Le Parisien du 12/04/2010
4 février 2018 09:24:19
Article de presse - La Marseillaise du 13/10/2009 Article de presse – La Marseillaise du 13/10/2009
4 février 2018 09:23:44
Invitation cérémonie Invitation cérémonie
4 février 2018 09:23:06
Histoire de Jean Pierre Foucault (d'après le BLOG DE MICHEL DANDELOT) Histoire de Jean Pierre Foucault (d'après le BLOG DE MICHEL DANDELOT)
7 janvier 2018 11:13:11

Articles annexes