Dossier n°11934

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2010
Berthe Neveu Leroyer
Année de nomination : 2010
Date de naissance : 08/03/1889
Date de décés : 22/12/1978
Profession : nourrice

Pierre Neveu
Année de nomination : 2010
Date de naissance : 07/08/1886
Date de décés : 19/12/1949
Profession : Ouvrier agricole

Localisation Ville : La Roche Mabile (61420)
Département : Orne
Région : Normandie

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 06 Novembre 2011

L'histoire

La famille Granek est originaire de Lodz en Pologne où le père Juda Arja a épousé Ruchla. Ils arrivent à Paris en 1931 et habitent un petit appartement à Belleville dans le 11ème arrondissement. Juda Arja est coiffeur et trouve du travail comme salarié chez un patron. Ruchla s’occupe du foyer. Huguette naît en 1932 et Georges en 1936.

En mai 1941, en tant que Juif étranger, le père est convoqué par le « Billet vert » mais son épouse l’empêche de se présenter, ce qui le sauve d’un internement dans les camps du Loiret. Pour échapper aux rafles de plus en plus nombreuses à Paris, Madame Granek accompagne en train Huguette et Georges. Ils sont accueillis en gare d’Alençon dans le département de l’Orne par Monsieur Pierre Neveu qui les conduit dans le village de La Roche Mobile à 15 kilomètres d’Alençon. C’est la Croix Rouge qui a placé les enfants Granek chez les Neveu et un délégué venait chaque semaine pour inspection.

Pierre Neveu, boulanger puis ouvrier agricole est né en 1886 à Aron dans la Mayenne. Il est marié à Berthe, garde d’enfants. Les Neveu ont trois enfants : Joseph, Gilberte et Mariette née en 1920.

En 1941, à La Roche Mabile, région souvent bombardée, c’est Madame Neveu et sa fille Mariette qui s’occupent des enfants Granek ainsi que de quatre autres enfants juifs : trois sœurs, Suzanne, grande Evelyne et petite Evelyne et un garçon Victor Zyberstein. Mariette qui était couturière retaillait pour les enfants des vêtements et des chaussons à partir de vêtements trop courts. Lorsque les enfants étaient malades, elle faisait les piqûres prescrites par un médecin.

Les Granek appelaient Monsieur et Madame Neveu « Papa Pierre » et « Maman Berthe ». Ils allaient à l’école du village sous leur vrai nom, accompagnés par Mariette. Tous les soirs, ils récitaient la prière et chaque dimanche, ils allaient à la messe. Cependant les Neveu n’ont jamais essayé de les convertir et ils ont tout fait pour qu’ils vivent le mieux possible la dure séparation avec leurs parents, dans un environnement d’Allemands. Le prêtre et la maîtresse d’école savaient qu’ils étaient Juifs.

Fin 1942, les parents Granek demandent à un ami d’aller chercher leurs enfants qui sont conduits par train, de Normandie en Savoie à Montmélian où ils se sont cachés pendant toute la guerre. Ils ont essayé de passer en Suisse mais ont été refoulés. En 1943, naît à Chambéry Irène qui vit en Floride.

Huguette et Georges ont retrouvé leur famille d’accueil en 2002 lors d’un voyage. Pierre et Berthe Neveu étaient décédés. Mariette était vivante et avait 82 ans.

Le 1er décembre 2010, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Pierre Neveu et à son épouse Madame Berthe Neveu.

Famille NEVEU

Huguette & Georges

Huguette

Documents annexes

Invitation cérémonie Neveu Invitation cérémonie Neveu
28 juin 2014 10:27:35
Article de presse - Orne hebdo du 08/11/2011 Article de presse – Orne hebdo du 08/11/2011
28 juin 2014 10:22:07
Article de presse - Ouest france du 07/11/2011 Article de presse – Ouest france du 07/11/2011
28 juin 2014 10:21:18
Article de presse - Ouest france du 06/11/2011 Article de presse – Ouest france du 06/11/2011
28 juin 2014 10:20:37

Articles annexes