Dossier n°12179

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2011
Pierre Darricau
Année de nomination : 2011
Date de naissance : 05/07/1892
Date de décés : 13/12/1961
Profession : Agriculteur

Ida Darricau Batailles
Année de nomination : 2011
Date de naissance : 18/04/1902
Date de décés : 22/11/1988
Profession : Agricultrice

Localisation Ville : Sévignacq (64160)
Département : Pyrénées-Atlantiques
Région : Nouvelle-Aquitaine

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 21 Avril 2013

L'histoire

Pierre Darricau
Schmuel Weinzveig est né en 1889 en Pologne. Il arrive en France au début des années 1920 et devient chiffonnier. Il épouse Berthe en 1926 et ont une fille en 1927 prénommée Andrée (dite Evelyne).

La famille habite à Saint-Mandé en région parisienne car la santé de l’enfant est fragile et cette commune était alors réputée pour son bon air. Les grands-parents maternels s’installent avec eux et la grand-mère garde là plusieurs de ses petits-enfants.

Début 1942, suite à une dénonciation, le père est arrêté et déporté par le convoi N° 7.

A la suite de cette déportation, la tante d’Evelyne, Madame Fey, part dans les Pyrénées avec ses deux enfants, Nicole et Richard. A Pau, elle est mise en contact avec la famille Darricau, qui accepte de les accueillir et les cacher à Sévignacq-Thèze dans les Pyrénées-Atlantiques. L’oncle d’Evelyne, Monsieur Fey procure des faux papiers pour Evelyne. Celle-ci part seule rejoindre sa famille au cours de l’été 1942.

Dans la ferme des Darricau, elle garde ses cousins et participe aux travaux des champs. Les enfants des fermiers, Omer, Alexis et Marie se montrent très chaleureux et entourent leurs protégés de toute leur affection.

Pour ne pas éveiller les suspicions du voisinage, Evelyne ne va pas à l’école et reste chez ses sauveteurs jusqu’à la Libération.

Plus tard, sa mère viendra la chercher pour la ramener à Paris. Des liens étroits vont perdurer entre Evelyne et la famille Darricau.

Le 14 août 2011, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Pierre Darricau et à son épouse Ida.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes