Dossier n°12314A - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 2012

Paul Puyaubert

Année de nomination : 2012
Date de naissance : 03/05/1905
Date de décés : 09/06/1981
Profession : Fermier

Geneviève Puyaubert Perrier

Année de nomination : 2012
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Fermière

Localisation Ville : Saint-Mexant (19330)
Département : Corrèze
RĂ©gion : Nouvelle-Aquitaine

L'histoire

Geneviève Puyaubert
Fuyant les persécutions antisémites, David et Ruchla Wachtel s’installent en France au début des années 1930. David Wachtel exerce la profession de tailleur sur mesure à domicile et sa femme l’aide en faisant les finitions Ils habitent au 3ème étage d’un immeuble parisien.

Dénoncé à la police par la voisine du dessous en mars 1943, ils sont sauvés in extremis par une autre voisine du 5ème étage qui les convainc de quitter les lieux séance tenante. Sans doute grâce à un réseau, le couple est dirigé vers la périphérie de Tulle chez Louise Eyrolle.

David Wachtel trouve un petit travail chez un tailleur en ville mais les ressources du couple sont très faibles et ils ne peuvent payer de pension.

Paul Puyaubert
Alors que sa femme est enceinte, David Wachtel est arrêté sur dénonciation sur son lieu de travail en mai 1943. Les policiers l’accompagnent au domicile de Louise Eyrolle pour qu’il puisse préparer une valise. C’est alors que Jean, fils de Louise, âgé de 23 ans, et ce au péril de sa propre vie, lui enjoint de prendre un escalier dérobé pour sauter par la fenêtre arrière et se sauver. Quand les policiers demandent à entrer, David est déjà loin.

Il est caché pour la nuit dans un café proche et le lendemain dirigé vers la Ferme du Pouget, située à Saint-Mexant en Corrèze, dont les propriétaires et exploitants sont Paul et Geneviève Puyaubert. Ils recueillent David Wachtel qui va rester caché dans cette ferme jusqu’à la Libération en septembre 1944, effectuant des travaux de couture et divers petits travaux. Ruchla Wachtel va demeurer dans la maison de Louise Eyrolle jusqu’à la naissance de sa fille Sylvie. Plus tard, c’est Jean Eyrolle qui fournit des faux papiers et organise le transfert de Ruchla et du bébé dans la ferme tenue par les Puyaubert.

Le 10 janvier 2012, l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Paul Puyaubert et à son épouse Madame Geneviève Puyaubert.

Documents annexes

Invitation  cérémonie Puyaubert Invitation cérémonie Puyaubert
15 mai 2013 16:14:29

Articles annexes