Dossier n°12321

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2012
Filomeno Barone
Année de nomination : 2012
Date de naissance : 01/09/1888
Date de décés : //
Profession : Tailleur

Raymond Barone
Année de nomination : 2012
Date de naissance : 26/05/1920
Date de décés : 07/01/1993
Profession : Prothésiste dentaire

Anna Barone Trombetta
Année de nomination : 2012
Date de naissance : 05/08/1883
Date de décés : //
Profession : Culottière

Localisation Ville : Paris (75009)
Département : Paris
Région : Île-de-France

Lieu de mémoire

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 25 Novembre 2012

L'histoire

Marcelle ELEFANT est née le 1er mars 1920 à Paris  son père  était né le 8 octobre 1896 à Siedletz (Russie), la mère Dinah Goloborodko née le 24 février 1899 à Berchad (Russie devenue UKRAINE), couturière. Ils divorcent le 22 décembre 1925 cette date est précisée dans la déclaration en vue de réclamer la nationalité française qui lui fut attribuée le 22 décembre 1926.

Sa mère se remarie en 1926 avec Jakob Lakhman et la famille emménage  50 rue Labat dans le 18ème arrondissement.

Marcelle va à l’école communale rue de Clignancourt, puis suit une formation et devient employée de bureau, son premier emploi est celui de secrétaire dans l’entreprise de confection de son beau-père 50 rue Labat.

C’est dans ce quartier de Montmartre  qu’elle rencontre Raymond en 1940 et toute sa famille.

En 1941 son beau–père Jakob, militant communiste et recensé juif, avait quitté la capitale pour se réfugier à Saint-Paulien en Haute Loire il y travaillait et envoyait de l’argent à sa  famille pour leur permettre de survivre.

En juillet 1942 la rumeur de la rafle enfle et la famille de Raymond propose à Marcelle et à sa mère de se réfugier chez eux, mais sa mère refuse de laisser ses meubles et son appartement.

Le 16 juillet 1942 à 5heures la police française amène seulement sa mère réfugiée et apatride à Drancy.

Raymond Barone, qui deviendra son mari l’amène chez ses parents le matin même, rue des Martyrs, ou elle fut prise totalement en charge jusqu’à son départ en zone libre pour y rejoindre son beau-père .

Anna Barone a payé jusqu’à la fin de l’occupation de Paris le loyer de l’appartement des parents de Marcelle et elle récupérait le courrier dont les correspondances de la mère de Marcelle reçues de Drancy jusqu’à sa déportation à AUSCHIWTZ par convoi du 27 juillet 1942 (ces 2 cartes et 1 enveloppe sont déposées au Martyr Juif Inconnu de Paris).

C’est par sa belle-mère que Marcelle a appris que la police était revenue chez elle pour la récupérer

Marcelle précise qu’à partir du 16 juillet 1942 elle habitait chez ses futurs beaux parents et qu’elle sortait avec son fiancé elle avait retiré son étoile jaune sur les conseils de sa nouvelle famille.

Il n’avait pas d’arrangement financier et les BARONE courraient  de grands risques notamment en payant le loyer

Le 15 aout 1942  elle part en train et franchit la ligne à Chalons avec l’ausweis permanent de la sœur du passeur contacté par son beau père

Le 8 mai 1943 elle se marie à Saint-Paulien (les bans sont publiés avec une fausse carte d’identité) avec Raymond et en présence de ses beaux-parents. Elle s’installe chez ses beaux-parents jusqu’à la fin de la guerre.

Le 21 Février 2012, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah,  a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Raymond, Filomeno et Anna BARONE 

Anna Baronne

Filomeno Barone

Raymond Barone

Famille Barone lors de la remise de la médaille

Documents annexes

Témoignage Témoignage
2 mai 2014 08:34:00
Invitation  cérémonie Barone Invitation cérémonie Barone
26 novembre 2012 09:56:12

Articles annexes