Dossier n°12398b

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2012
Philippe Durand
Année de nomination : 2012
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession :

Marcelle Durand Soulage
Année de nomination : 2012
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession :

Localisation Ville : Nice (6000)
Département : Alpes-Maritimes
Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur

Personnes sauvées

Cérémonies

    Date de Cérémonie de reconnaissance: 26 Janvier 2014


    Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


    L'histoire

    En février 1944, Paul et Yvonne PICARD sont arrêtés dans leur appartement à Nice alors que leurs deux enfants, Michel (né en 1931) et Françoise (née en 1934) sont encore à l’école. Comme ils en avaient convenu d’avance, ils se rendent chez M. Charpentier (leur chef de troupe scout), qui les conduit chez le Pasteur GAGNIER.

    Le 2 février 44, le Pasteur GAGNIER amène les enfants dans deux familles protestantes de Nice, les DURAND et les LONG. Fin mars 44, le danger grandissant, la famille où réside Michel demande à sa famille dans l’Isère si elle peut accueillir les deux enfants. Sur son accord, Philippe DURAND amène Michel chez Louis et Germaine LAURENCIN (couple sans enfant) et Françoise alla chez Napoléon et Joséphine BOUVIER (6 enfants). Les deux familles étaient des agriculteurs.

    À partir de septembre 1944, une fois la région libérée, les enfants restèrent chez les LAURENCIN et les BOUVIER jusqu’à ce que des membres de leur famille puissent s’occuper d’eux.

    Les deux enfants restèrent en relation avec leurs familles adoptives et les liens continuèrent avec leurs descendants.

    Le 3 octobre 2012, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Monsieur Philippe Durand et son épouse Marcelle.

     

    de gauche à droite Jacques Durand, Marcelle, Renée et Philippe DURAND

    de gauche à droite Philippe Durand et jacques et Marcelle Durand

    devant Philippe Durand derriere à gauche René Durand, à droite Georges Durand

    Documents annexes

    Invitation cérémonie Invitation cérémonie
    20 février 2016 10:16:56
    Article de presse - Nice matin Article de presse – Nice matin
    3 mars 2014 09:05:53

    Articles annexes