Dossier n°12524

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2013
Félix Redortier
Année de nomination : 2013
Date de naissance : 09/09/1903
Date de décés : 18/02/1982
Profession : Hôtelier

Marie-Louise Redortier Corras
Année de nomination : 2013
Date de naissance : 12/07/1899
Date de décés : 04/12/1958
Profession : Hôtelière

Localisation Ville : Plan d’Aups Sainte Baume (83640)
Département : Var
Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur

Personnes sauvées

Cérémonies

    Date de Cérémonie de reconnaissance: 14 Janvier 2014


    Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


    L'histoire

    Félix et Marie-Louise REDORTIER possèdent l’hôtel de la Grotte au Plan d’Aups. Entre 1942 et la fin de la guerre, ils vont abriter dans leur hôtel des réfractaires au STO, des soldats espagnols antifranquistes, des juifs persécutés (enfants et familles).

    La famille HANEN fut de ceux-là. Albert et Bella HANEN quittent Salonique et arrivent à Marseille dans les années 30. Il est tapissier et elle couturière. Ils ont deux enfants Denise et Jacques. Albert est arrêté lors des rafles de janvier 1943. Il sera exterminé  au camp de Sobibor. Bella s’enfuit avec ses enfants et trouve refuge avec Jacques, 7 ans chez les REDORTIER. Denise sera cachée dans un couvent tout proche. Bella ne possède pas de ressources. Les REDORTIER  vont les cacher sans contrepartie financière jusqu’à la fin de la guerre. Bella aidait aux tâches ménagères ; Jacques fréquentait l’école du village avec Léopold REDORTIER, 12 ans et sa sœur Simone,11 ans.

    Après la guerre, les contacts demeurèrent entre les deux familles, pendant l’été ou pour les fêtes de fin d’année.

    Le 29 janvier 2013 l’Institut Yad vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Félix Redortier et son épouse Marie-Louise.

    en 1953 les Justes

    Hotel de la grotte dans les années 20

    Hôtel de la Grotte 1950

    la cachette

    Documents annexes

    Article de presse - Var matin du 15/01/2014 Article de presse – Var matin du 15/01/2014
    3 février 2014 16:57:56
    Invitation  cérémonie Redortier Invitation cérémonie Redortier
    3 février 2014 16:56:10
    Article de presse - La provence du 15/01/2014 Article de presse – La provence du 15/01/2014
    27 janvier 2014 09:35:57

    Articles annexes




    Mis à jour il y a 11 mois.