Dossier n°12644

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2013
Marguerite Delouche
Année de nomination : 2013
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Couturière en chambre

Localisation Ville : Paris (75002)
Département : Paris
Région : Île-de-France

Lieu de mémoire

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

D’après le témoignage de Mireille Cherchevsky paru dans Mémoire Juive de Paris

Abraham Cherchevsky et sa femme Germaine habitent à Issy les Moulineaux en région parisienne. Abraham est journaliste, Germaine traductrice. Abraham est d’origine russe, né à Hébron où sa famille avait émigré et était arrivé en France à l’âge de douze ans. Il avait opté pour la nationalité française et en était très heureux. Le couple a trois enfants, dont Mireille née en 1938.

Un jour de fin 1943, Germaine ne rentre pas déjeuner chez elle. Elle vient d’être arrêtée. Elle est déportée et assassinée à Auschwitz. L’appartement est devenu trop dangereux et Abraham fait appel à une femme, Marguerite Delouche, qui a environ cinquante ans, pour prendre en charge Mireille. Elle l’emmène en métro chez elle à Paris, dans un appartement composé de trois ou quatre chambres sous les combles d’un immeuble. Elle est couturière. Le père arrive plus tard. Il donne des consignes précises. Il y a une porte au fond de l’appartement qui donne sur une soupente et il explique que si Mireille entend des bruits, elle doit s’y réfugier.

Marguerite Delouche habite tout près du Commissariat Général aux Affaires Juives. Chrétienne, elle est parfaitement consciente des risques qu’elle court en cachant des enfants juifs. C’était une femme aussi courageuse que fidèle en amitié.

Le père Abraham portait son étoile jaune qu’il masquait derrière un livre perpétuellement collé sur sa poitrine. Pour tenter de retenir dans l’appartement Abraham qui ne supportait pas l’enfermement, Madeleine avait mobilisé quelques amies sûres leur donnant mission de venir jouer aux cartes avec lui.

C’est par l’intermédiaire de Marguerite Delouche qu’une famille d’accueil est trouvée en Côte d’Or pour Mireille. Un an après l’arrestation de sa mère, c’est son père qui est arrêté à son tour à Paris et déporté.

Le 18 juin 2013, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Marguerite Delouche.

Documents annexes

Mémoire Juive de Paris Bulletin d'information N°8 Mars 2002 Mémoire Juive de Paris Bulletin d'information N°8 Mars 2002
27 janvier 2018 08:51:29

Articles annexes

Aucun autre article