Dossier n°12730

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2014
Eugène Langlois
Année de nomination : 2014
Date de naissance : 12/08/1887
Date de décés : 27/10/1967
Profession : Sabotier

Alexandrine Langlois Bernard
Année de nomination : 2014
Date de naissance : 24/04/1881
Date de décés : 04/04/1948
Profession : Agricultrice, gérante d’un café-tabac, mère de 6 enfants

Suzanne Langlois
Année de nomination : 2014
Date de naissance : 15/07/1910
Date de décés : 18/09/1996
Profession : Agricultrice, gérante d’un café-tabac

Localisation Ville : Néret (36400)
Département : Indre
Région : Centre-Val de Loire

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 17 Février 2015

L'histoire


Monsieur Nathan Rucker et Léason épouse ( née Katz) sont originaires de Rawa Ruska en Galicie (Pologne). Ils ont émigré en France dans les années 1934/1935.

Ils habitent 14 rue du fg Poissonnière, Paris 10ème. Nathan Rucker est fourreur.

Léon, leur fils,  naît en juillet 1937.

Pendant l’automne 1940, afin d’échapper aux lois de Vichy relatives aux Juifs étrangers, la famille passe en Zone libre et s’établit à Nice.

Quand les Allemands envahissent la Zone Libre en Novembre 1942 Nathan et Léa Rucker, dont la situation est précaire, décident de placer leur fils en sécurité.

Baylah Spira, sœur de Nathan, son mari Mayer et leurs enfants Paul et Colette se sont déjà eux-mêmes réfugiés à Néret, petit village de 300 habitants situé dans l’Indre.

Des voisins, les Langlois, une famille de petits agriculteurs, tenant également un café tabac, opposés au régime de Vichy, acceptent d’accueillir le petit garçon de 5ans.

Suzanne Langlois va chercher Léon à Nice.

Léon va à l’école, il garde son identité. Il est le petit Parisien venu chez les Langlois. 

Suzanne est comme une mère pour Léon. Eugène et Alexandrine seront ses grands-parents.

     A la chute de Mussolini en octobre 1943, l’armée italienne évacue Nice. L’armée allemande la remplace. Nathan et Léa Rucker partent à Lyon où il sera plus facile de se cacher.

M. &Mme Langlois ont 6 enfants : Emilienne (née en1905) André (née en 1906) Suzanne(née en1910) Marcel(né en 1912)Madeleine( née en 1919) Gisèle(née en 1924).

Marcel Langlois devient un des chefs de la Résistance.

Les parents de Léon envoient de modiques sommes afin de couvrir les petites dépenses, vêtements, médicaments….

En septembre 1944 les parents de Léon viennent le reprendre et habitent Néret jusqu’en mars 1945.

La famille part alors à Paris. Ils ont du mal à récupérer leur appartement vidé de ses meubles. Ils ne pourront d’ailleurs récupérer que la moitié de cet appartement occupé par un maroquinier.

En 1954, la famille émigre au Canada.

Suzanne Langlois est allée à Nice, en novembre 1942, chercher Léon âgé de 5 ans. La famille Langlois a accueilli Léon. Il a fait partie de la famille pendant deux ans.

 

Le 21 Janvier 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Eugène, Alexandrine et Suzanne Langlois.

Colette, Leon, Paul et Bernard Aucante

Daddy, Leon et Suzanne

Leon, Colette et famille Langlois

Leon à Neret

Leon 3° à partir de la droite au 1° rang

Mariage de Marcel

Suzanne, Mummy et Leon

Documents annexes

Article de presse - La nouvelle république du 18/02/2015 Article de presse – La nouvelle république du 18/02/2015
16 juillet 2018 12:14:46
Invitation cérémonie Langlois Invitation cérémonie Langlois
6 février 2015 23:28:54

Articles annexes