Dossier n°12841A - Juste(s)

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages.Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 2014

Alice Moreau Poisblaud

Année de nomination : 2014
Date de naissance : 04/06/1894
Date de décès : 17/03/1965
Profession : ménagère

    Localisation Ville : Mouilleron en Pareds (85390)
    Département : Vendée
    Région : Pays-de-la-Loire

    L'histoire

    Alice Moreau
    Isaac Salmona et son épouse Elvire étaient originaires de Salonique. Ils se sont installés en France en1923. Isaac était comptable. Son épouse était mère au foyer. Ils habitaient Avenue de Versailles à Paris dans le 16ème arrondissement. Le couple a deux enfants Flore, née en 1917 à Istanbul et Jacques né en 1930 à Paris.

    Les parents souhaitent protéger leur jeune fils et l’envoient, semble-t-il par l’intermédiaire d’une amie chez Denise Moreau à Mouilleron en Pareds dans le département de la Vendée. Les parents de Jacques lui faisaient parvenir une petite pension. Au cours de l’été 1943 – Jacques a alors 13 ans – un officier allemand vient s’installer chez Denise Moreau. Le jeune garçon doit partir par précaution. Il trouve à travailler chez un agriculteur qui le maltraite et le bat. Une nuit, il se sauve et trouve refuge chez Emile et Marie-Louise Rautureau qui vont traiter Jacques comme un fils. Il restera chez eux jusqu’au 27 avril 1945.

    Une assistante sociale vient alors le chercher pour le ramener à Paris. Jacques pensait revoir ses parents et sa sœur. Mais ces derniers avaient été arrêtés par les Allemands à leur domicile le 26 novembre 1943 et déportés à Auschwitz en décembre 1943. Ils ne reviendront pas.

    Jacques Salmona est arrivé en Israël en 1948. Il s’y est marié et a trois enfants et une petite-fille.

    Par l’intermédiaire d’une cousine résidant à Paris, il a renoué contact avec la famille Rautureau depuis 1989. Des liens étroits demeurent avec les enfants d’Emile et de Marie-Louise Rautureau.

    Le 21 octobre 2014, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Justes parmi les Nations à Madame Denise Moreau.

     

    Documents annexes

    Invitation cérémonieInvitation cérémonie
    20 janvier 2018 17:47:29

    Articles annexes