Dossier n°13348

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2016
Charles Létoffé
Année de nomination : 2016
Date de naissance : 26/03/1896
Date de décés : 13/12/1979
Profession : Gardien de la Paix

Localisation Ville : Soissons (2220)
Département : Aisne
Région : Hauts-de-France

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 10 Décembre 2017

L'histoire

Charles Létoffé
Saül dit Charles Knoll est né en Pologne en 1908. Il émigre en France en 1922. Son épouse Hélène est née en 1911 à Boulogne Billancourt. Ils se marient en 1932 à Boulogne Billancourt et en 1934 naît leur fille Danièle. La famille part s’installer à Soissons où elle ouvre un commerce de fruits et légumes. Roger naît en 1936, Jacques en 1939, Gérard en 1940 et Claudine en 1942.

En 1939, Charles Knoll s’engage dans un régiment de volontaires étrangers. Il sera naturalisé français en 1947.

Revenu à Soissons après l’armistice en 1940, il tente de faire fonctionner son commerce mais se heurte aux autorités. En 1941, un administrateur provisoire est nommé. Madame Knoll est aidée par la jeune Marguerite Noémi qui reste aux côtés de la famille Knoll pendant toute la guerre.

En juin 1942, averti par le policier Bernard Létoffé d’une imminente arrestation, Charles Knoll s’enfuit à Limoges. Charles Létoffé est un membre de la Résistance et fait partie du Mouvement de Libération du Nord, sous les ordres de Kléber Vitu, chef de groupe de Résistance du Soissonnais. Il est en poste au commissariat de Soissons, en charge du fichier des étrangers. Informé des mesures prises contre les Juifs, il n’hésite pas à les prévenir des rafles programmées.

Hélène Knoll, ses enfants et leur fidèle Marguerite partent se cacher dans l’arrière-boutique sans confort de 20 m2 des parents d’Hélène à Boulogne Billancourt. Charles Knoll les rejoint un peu plus tard. Ils restent cloîtrés là jusqu’à la fin de la guerre. Les enfants ne vont pas à l’école. Marguerite Noémi continue à servir la famille Knoll avec dévouement. Elle est le lien avec l’extérieur.

A leur retour à Soissons à la fin de la guerre, la famille Knoll découvre que leur appartement a été pillé et leur commerce est occupé.

L’agent Charles Létoffé a également aidé d’autres familles juives, les Wajsfelner, les Cahen et a recueilli à son domicile en juillet 1942 le couple Glas.

Le 22 novembre 2016, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Charles Létoffé.

Documents annexes

Article de presse -vu du chateau Article de presse -vu du chateau
26 décembre 2017 18:18:55

Articles annexes




Mis à jour il y a 11 mois.