Dossier n°13825

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2019
Charles Schneider
Année de nomination : 2019
Date de naissance : 28/06/1898
Date de décés : 06/08/1960
Profession : Industriel

Lilian Schneider Volpert
Année de nomination : 2019
Date de naissance : 26/09/1902
Date de décés : 05/01/1982
Profession : Directrice centre infantile

Localisation Ville : Ferrière-sous-Jougne (25370)
Département : Doubs
Région : Bourgogne-Franche-Comté

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2020, le titre avait été décerné à 27712 personnes à travers le monde, dont 4130 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Charles & Liliane SCHNEIDER 1955
Benjamin Tuchband est né en octobre 1901 à Rzeszow en Pologne. Son épouse Clara est née en 1911 à Paris. Elle sera déportée le 10 février 1944 par le convoi N° 68 et assassinée à Auschwitz. Le couple a quatre fils, Marcel né en 1930 à Paris, Samuel né en 1933, Georges né en 1937 et Joseph né en 1940. La famille habite rue de Clignancourt à Paris.

Le jeune Samuel étant de santé fragile fait des séjours dans une maison d’enfants à Marly-le-Roi, propriété de la famille Schneider. C’est là que Lilian Volpert (Constantini de son nom d’artiste) travaille. C’est à partir de ce moment que des liens d’amitié se tissent entre elle et la famille Tuchband. Lilian Constantini emmène le jeune Samuel à Pleaux, en Auvergne.

En 1944, Lilian Constantini épouse Charles Schneider. Lilian Schneider informée par des résistants de la préparation d’une rafle à Paris fait établir des certificats de baptême pour les quatre enfants. Le jour de l’arrestation de Clara Tuchband, Lilian arrive à soustraire les enfants des mains des policiers français. Malheureusement elle n’arrivera pas à sauver Clara et elle se reprochera toute sa vie de n’avoir pas pu empêcher son arrestation.

Après l’arrestation de Clara, Lilian Schneider récupère les enfants et organise leur départ de Paris. Monsieur Charles Schneider lui-même conduit le jeune Léon dans une petite ville du Doubs, La ferrière-sous-Jougne, près de la frontière suisse.

 

Le 18 juin 2019, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Charles Schneider à et son épouse Madame Lilian Schneider.

 

 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes




Mis à jour il y a 3 mois.