Edmond Thonet
Année de nomination : 2020
Date de naissance : 03/12/1906
Date de décés : 31/07/1995
Profession : Conseiller municipal, Tailleur

Vallodia Vladimir Thonet
Année de nomination : 2020
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Dessinateur industriel, botaniste

Localisation Ville : Asnières-sur-Seine (92004)
Département : Hauts-de-Seine
Région : Ile-de-France

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

 

Mendel Katz est né en 1894 en Bucovine alors Province de l’Empire austro-hongrois, il est venu s’installer en France en 1925.  Son épouse Esther Gallembert née en 1900 à Constantinople avait toute sa famille en France avant la première guerre mondiale. Elle avait fait des études jusqu’au Brevet dans une école française cela l’a amené une fois en France à travailler comme traductrice commerciale. Leur fille Nadia née en 1928, sera naturalisée quelques mois plus tard. Mendel vit avant-guerre avec sa famille à Asnières, et fait alors la connaissance d’un tailleur, Edmond Thonet avec lequel des liens d’amitié se nouent et qui demeureront jusqu’à leurs décès respectifs. En 1938 Mendel devenu commerçant et sa famille quittent Asnières pour s’installer à Ivry-sur-Seine. Nadia poursuit ses études secondaires au lycée Hélène Boucher dans le 12eme arrondissement de Paris, lycée où elle cesse de se rendre dès que le port de l’étoile jaune devient obligatoire.  Arrêté par la police française, le 15 mai 1941, Mendel est emprisonné à Beaune-la-Rolande d’où il parvient à s’évader en juillet 41. Il va sonner chez les frères Thonet qui lui donnent immédiatement asile dans une cabane au fond du jardin pendant plusieurs semaines. Puis Edmond et Volodia lui ont procuré de faux papiers et lui ont trouvé une maisonnette à Louvres où Nadia viendra le rejoindre. Cet abri appartenait au patron de Valodia, les conditions de vie étaient très précaires. Esther quant à elle, reste sur Paris pour le travail. Elle fait des travaux de dactylographie pour un réseau de résistance. Elle venait rejoindre son époux et sa fille le week-end. Elle avait eu vent de l’imminente rafle du Vel d’Hiv et a donc pris a décision de ne plus retourner dans leur appartement à Ivry qui peu après avait été vidé par des occupants nazis.  Ils vivaient alors tout les 3 en se nourrissant de farine, de pomme de terre cultivées sur le lopin de terre attenant à la petite maison, de betteraves à sucre, d’un petit élevage de poules et de lapins. « Il est clair que si les Thonet n’avaient pas dès 1941, caché mon père et ne lui avaient pas procuré le havre de paix où il a pu se réfugier, ni moi d’abord, ni ma mère ensuite n’aurions su où aller et serions tombés victimes de la rafle du Vel d’Hiv en 1942 » Nadia.

Le 26 août 1944 les Américains sont arrivés et avec eux la liberté retrouvée.

Le 25 février 2020, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah a décerné le titre de Juste parmi les Nations  à Edmond et Vallodia Thonet. 

Nadia Katz en 1942




Mis à jour il y a 3 semaines.