Dossier n°1484i

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1979
Henriette De Mornac Mazellier
Année de nomination : 1979
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Directrice de « la maison maternelle »

Localisation Ville : Saint-Denis-en-Val (45560)
Département : Loiret
Région : Centre-Val de Loire

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Henriette de Mornac dirigeait la Maison Maternelle, établissement de bienfaisance situé à St-Denis en Val près d’Orléans (Loiret) en zone occupée. A partir de l’été 1942, où commencèrent les grandes rafles de Juifs, elle accepta que cette institution serve de relais pour des enfants juifs que le Père Jean Fleury (q.v.) de Poitiers cherchait à sauver. Henriette de Mornach donna également asile au professeur Grumbach de l’université de Poitiers, ainsi qu’à sa femme et à sa fille, Jacqueline, qu’elle hébergea pendant un an et demi, jusqu’à la Libération. La Maison Maternelle, institution publique, était sous le contrôle des autorités. Henriette de Mornac, sans se laisser intimider par les risques considérables qu’elle courait, protégea ses pensionnaires juifs qui s’y trouvaient. Après la guerre, les liens d’amitié noués avec la famille Grumbach se renforcèrent encore.

Le 27 mars 1979, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Henriette de Mornac le titre de Juste parmi les Nations.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article