Dossier n°1831

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1980
Maria Canty
Année de nomination : 1980
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : cuisinière

Localisation Ville : Beauvezer (4370)
Département : Alpes-de-Haute-Provence
Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Maria Canty était cuisinière chez les Lovenbach, une famille juive qui vivait dans le petit village de Beauvezer dans les Hautes-Alpes. En 1943 la famille fut dénoncée et les Allemands firent une descente dans le village. M. Lovenbach fut arrêté et déporté à Auschwitz, où il périt. Sa fille, Manon, réussit à s’échapper avec l’aide de Maria, qui se joignit à elle. Elles se cachèrent toutes deux pendant les deux mois suivants dans une porcherie voisine. Des fermiers de l’endroit leur apportaient à manger. Maria Canty pouvait circuler en toute liberté, n’étant pas recherchée par la police. Elle refusa toutefois d’abandonner Manon et l’accompagna en train jusqu’à Pau, où l’attendait sa mère, Mme Lovenbach. Les trois femmes réussirent à passer la frontière et restèrent en Espagne jusqu’à la fin de l’Occupation. Maria Canty, qui avait risqué sa vie pour sauver Manon Lovenbach, ne demanda jamais la moindre compensation.

Le 7 juillet 1980, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Maria Canty le titre de Juste parmi les Nations.

 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article