Dossier n°3236

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1985
Fernand Dussart
Année de nomination : 1985
Date de naissance : 10/10/1903
Date de décés : //
Profession : Dessinateur industriel

Louise Dussart Capron
Année de nomination : 1985
Date de naissance : 29/08/1911
Date de décés : //
Profession : Sans profession

Localisation Ville : Fontainebleau (77300)
Département : Seine-et-Marne
Région : Île-de-France

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Roger et Georgette Marx vivaient à Paris avec leur fils Carl. A l’été 1939, la famille partit passer les vacances à Fontainebleau avec des cousins qui y avaient loué une maison appartenant aux Dussart. Lorsque la guerre éclata en septembre, les Marx décidèrent de rester à Fontainebleau jusqu’à ce que la situation se soit éclaircie. Quant les Allemands envahirent la France, Roger, qui était juif, demanda à Fernand et Louise Dussart de les abriter et ils acceptèrent. La situation des Juifs alla en s’aggravant; rafles et arrestations se succédaient. Les Dussart ne ménagèrent pas leurs efforts pour assurer la sécurité de leurs hôtes. Ils fournirent de faux papiers à la famille Marx et, malgré les risques qu’ils couraient, continuèrent à les protéger. Alors que d’autres Juifs de Fontainebleau étaient arrêtés et déportés, Georgette, Roger et Carl furent épargnés. Devant l’intensification du danger, des voisins proposèrent aux Marx de les conduire dans le sud de la France où ils seraient plus en sûreté. Les Dussart réussirent néanmoins à les convaincre de rester avec eux à Fontainebleau. Les deux familles demeurèrent très liées après la guerre, partageant joies et peines.

Le 14 octobre 1985, Yad Vashem-Institut international pour la Mémoire de la Shoah a décerné à Fernand et Louise Dussart le titre de Juste parmi les Nations.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article