Dossier n°4065

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1988
Yvonne Patras De Campaigno Beghin
Année de nomination : 1988
Date de naissance : 20/05/1920
Date de décés : //
Profession : Secrétaire

Localisation Ville : Royat (63130)
Département : Puy-de-Dôme
Région : Auvergne-Rhône-Alpes

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Les Rozan, famille de Juifs de nationalité étrangère, durent se cacher à l’arrivée des Allemands en 1940. Au cours de leur errance, ils firent la connaissance d’Yvonne Béghin à Royat (Puy-de-Dôme). En 1942, Julien Rozan, le fils aîné, marié et père de deux fillettes, dût être opéré d’urgence. Sa femme Stella conduisit les petites chez Yvonne en zone sud. La jeune femme les protégea et s’en occupa pendant deux mois. Plus tard, elle se rendit à Marcq-en Baroeul à la frontière belge et demanda au maire de la ville, un vieil ami, de lui donner des faux papiers pour Julien Rozan; elle reçut également des cartes d’identité pour un certain nombre de Juifs internés au camp de Gurs qui purent ainsi s’enfuir. Pierre Rozan, un autre fils, fut arrêté en 1943, et son frère Camille subit le même sort. Yvonne Béghin continua à aider les Rozan, leur trouva des cachettes et, malgré les risques qu’elle courait, assura la liaison entre les divers membres de la famille.

Le 26 décembre 1988, Yad Vashem a décerné à Yvonne Patras de Campaigno, née Béghin, le titre de Juste parmi les Nations.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article