Dossier n°4190

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1989
Emile Voiron
Année de nomination : 1989
Date de naissance : 30/11/1916
Date de décés : 28/04/1996
Profession : instituteur, et secrétaire de mairie

Localisation Ville : Chambéry (73000)
Département : Savoie
Région : Auvergne-Rhône-Alpes

Personnes sauvées

Cérémonies

L'histoire

Emile Voiron habitait Chambéry (Haute-Savoie) et faisait office d’instituteur et de secrétaire de mairie dans plusieurs communes des environs. Il avait ainsi accès aux formulaires et papiers officiels et s’en servit pour procurer de fausses cartes d’identité et des cartes d’alimentation à des familles juives entières, leur permettant ainsi d’échapper à l’arrestation et à la déportation. Victor Sullaper, qui vivait à Lyon, eut la chance d’échapper en février 1943 à la descente opérée par Klaus Barbie dans les locaux de la Fédération des sociétés juives de France (FSJF) de la rue Sainte-Catherine à Lyon. Après avoir alerté tous ceux qu’il put joindre, Victor Sullaper s’enfuit à Chambéry où il se mit au service du réseau juif « Education physique » qui cachait des Juifs en France ou les faisait passer à l’étranger. Emile Voiron lui donna de faux papiers d’identité qui lui permirent de se déplacer dans une relative sécurité. S’il avait été démasqué, le fonctionnaire municipal risquait la prison et la déportation.

Le 18 avril 1989, Yad Vashem a décerné à Emile Voiron le titre de Juste parmi les Nations. 

Documents annexes

Article de presse - La savoie du 19/01/1990 Article de presse – La savoie du 19/01/1990
15 février 2019 05:59:42
Article de presse - Le Dauphiné Libéré du 15/01/1990 Article de presse – Le Dauphiné Libéré du 15/01/1990
15 février 2019 05:59:07

Articles annexes

Aucun autre article