Dossier n°4423

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1989
René Bessède
Année de nomination : 1989
Date de naissance : 09/02/1902
Date de décés : 28/03/1965
Profession : Employé municipal, gardien de la mairie

Localisation Ville : Caussade (82300)
Département : Tarn-et-Garonne
Région : Occitanie

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Mme Marguerite Weiller (née Michel)

Lieux de mémoire

Halle Bessede


Allée des Justes à Jérusalem



Allée des Justes à Paris

René Bessède vivait à Caussade en Tarn-et-Garonne. En avril 1943 la Gestapo fit irruption dans la ville et entra à la mairie, dont. Bessède était le gardien. L’interprète accompagnant les Allemands lui intima l’ordre d’aller chercher le maire, ajoutant quelques remarques selon lesquelles celui-ci serait chargé de rassembler dix familles de réfugiés juifs habitant la localité. Bessède savait que le maire, collaborateur notoire, n’hésiterait pas à faire ce qu’on lui demandait. Il se changea rapidement, et, habillé en jardinier, poussant une brouette, il se précipita de maison en maison, avertissant les Juifs de s’enfuir. Un peu plus tard, les agents de la Gestapo lui ordonnèrent de les conduire au domicile des Juifs; lorsqu’ils y arrivèrent, ils n’y trouvèrent plus personne. Eliane Roos, André Schule et Monique Biezunski sont de ceux qui témoignèrent devoir leur vie à Bessède. Grâce à son courage et aux avertissements qu’il leur avait données, dix familles juives avaient échappé aux griffes de la Gestapo et à la déportation vers les camps de la mort.

Le 26 octobre 1989, Yad Vashem a décerné à René Bessède le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes