Dossier n°4444 - Juste(s)

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages.Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Roland Leenhardt

Année de nomination : 1991
Date de naissance : 09/05/1913
Date de décès : 17/02/1966
Profession : Pasteur
    Localisation Ville : Tence (43190)
    Département : Haute-Loire
    Région : Auvergne-Rhône-Alpes

    L'histoire

    Le Pasteur Roland Leehardt source photo coll Françis Weill crédit photo D.R

    Le Pasteur Roland Leehardt source photo coll Françis Weill crédit photo D.R

    Roland Leenhardt était le pasteur de la communauté protestante de Tence, petite localité à proximité du Chambon-sur-Lignon (Haute-Loire). Disciple du pasteur Louis Dallière, Roland Leenhardt prenait le risque de condamner en chaire, le dimanche, les atrocités commises par les Allemands et de prêcher l’amour fraternel entre les hommes. L’écrivain israélien André Chouraqui a évoqué, dans son ouvrage, « L’amour fort comme la mort », les activités du courageux pasteur. Grâce à lui, de nombreux juifs trouvèrent asile à Tence, notamment des enfants envoyés par diverses organisations de secours. André Chouraqui sollicita son aide après s’être enfui de Clermont-Ferrand. Le pasteur fournit de faux papiers à un certain nombre de réfugiés. Ce fut le cas de la famille Weill. Pour plus de sûreté, il la dispersa dans différentes cachettes. A la veille de la Pâque juive en 1944, Roland Leenhardt demanda à M. Weill de préparer une grande quantité de pains azymes et les distribua aux enfants juifs abrités aux environs, dans des familles d’accueil.

    Le 8 janvier 1990, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah, a décerné au pasteur Roland Leenhardt, le titre de Juste parmi les Nations.

     




    Mis à jour il y a 4 mois.