Dossier n°4502

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1990
Eugénie Roux
Année de nomination : 1990
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Propriétaire d’une épicerie

Albert Roux
Année de nomination : 1990
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Propriétaire d’une épicerie

Localisation Ville : Tence (43190)
Département : Haute-Loire
Région : Auvergne-Rhône-Alpes


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Albert Roux était propriétaire d’une épicerie à Chaumargeais (Haute-Loire), non loin du Chambon-sur-Lignon. L’écrivain André Chouraqui, alors agent de liaison de l’OSE, organisation juive qui oeuvrait au sauvetage des enfants, arriva à Chaumargeais en été 1942 – il avait alors 25 ans – et trouva une maison en face de l’épicerie des Roux. Il y établit un centre de résistance et d’activités du réseau régional de sauvetage. Albert Roux et sa femme avaient mis leur téléphone, le seul de l’endroit, à la disposition de l’OSE qui s’en servait pour transmettre des messages urgents. Le couple prévenait les gens du réseau des mouvements de la milice et de l’arrivée de policiers allemands; il fournissait du ravitaillement aux résistants malgré la pénurie de vivres et le rationnement. Les Roux se chargeaient également de trouver des familles de paysans prêtes à cacher des enfants juifs ou des résistants. Plus d’une fois ils se rendirent en pleine nuit, sous la neige, à la gare du village pour accueillir des enfants et les conduire dans les familles d’accueil. Prévenus par Mireille Philip (q.v.), les Roux avertirent André Chouraqui qu’un agent de la Gestapo s’apprêtait à l’arrêter lui et sa femme pour les déporter tous les deux. Le couple put ainsi s’enfuir à temps pour se réfugier dans la cachette qu’il s’était préparée. C’est avec une claire conscience des dangers encourus que les Roux accomplirent ces actes de sauvetage.

Le 18 janvier 1990, Yad Vashem a décerné à Albert Roux et à sa femme le titre de Juste parmi les Nations. 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes