Dossier n°4591 - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 1990

André Delaplace

Année de nomination : 1990
Date de naissance : 28/11/1911
Date de décés : //
Profession : Comptable

Localisation Ville : Vincennes (94300)
DĂ©partement : Val-de-Marne
RĂ©gion : ĂŽle-de-France

L'histoire

André DELAPLACE
Vers la fin de l’annĂ©e 1943, les Kalmowicz, des rĂ©fugiĂ©s juifs polonais, cherchaient oĂą se cacher. Le mari de l’une des soeurs Kalmowicz demanda l’aide d’AndrĂ© Delaplace dont il avait fait la connaissance Ă  l’armĂ©e. AndrĂ© se mit Ă  l’oeuvre. Il trouva dans la Sarthe des gens prĂŞts Ă  accueillir les deux plus jeune soeurs, tandis qu’il hĂ©bergeait les six autres membres de la famille dans son appartement parisien. C’Ă©tait d’autant plus dangereux que la police parisienne faisait activement la chasse aux Juifs, avec, en prioritĂ©, ceux n’ayant pas la nationalitĂ© française, ce qui Ă©tait le cas des Kalmowicz. Sans se laisser intimider, AndrĂ© poursuivit ses efforts. Il trouva de faux papiers pour une des soeurs Kalmowicz abritĂ©es chez lui, lui permettant ainsi de rendre visite Ă  ses deux cadettes dans la Sarthe. Lorsque la situation s’aggrava dans la capitale occupĂ©e, AndrĂ© Delaplace, avec l’aide de sa mère, loua une petite maison pour ses protĂ©gĂ©es Ă  Vincennes. C’est lui qui en payait le loyer et qui assurait le ravitaillement des fugitifs. Grâce Ă  l’assistance d’AndrĂ©, la famille Kalmowicz rĂ©ussit Ă  tenir bon jusqu’Ă  la libĂ©ration de Paris. Après la guerre ce dernier Ă©pousa RĂ©gina, la plus jeune des soeurs Kalmowicz.

Le 1er mars 1990, l’Institut Yad Vashem de JĂ©rusalem a dĂ©cernĂ© Ă  AndrĂ© Delaplace le titre de Juste parmi les Nations.

Les personnes sauvées

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article