Dossier n°4831

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1991
Gérald Dru
Année de nomination : 1991
Date de naissance : 12/05/1909
Date de décés : 12/06/1974
Profession : Ingénieur

Paule Dru Cayré
Année de nomination : 1991
Date de naissance : 29/06/1906
Date de décés : 19/07/2003
Profession : sans profession

Localisation Ville : La Châtre (36400)
Département : Indre
Région : Centre-Val de Loire

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Gérald et Paule Dru vivaient à Paris. Comme la situation des Juifs devenait de plus en plus périlleuse, leurs voisins, les Chavel, décidèrent de quitter la ville avec leur petit garçon de onze ans, Michael, pour s’établir en zone sud. Au début de 1942, les Dru accompagnèrent leurs voisins jusqu’à la gare pour les aider à échapper aux policiers. Les Chavel arrivèrent sans encombre à Brive-la-Gaillarde. Toutefois, deux mois plus tard, ayant rencontré certaines difficultés, ils durent partir à nouveau. Ils demandèrent l’aide de leurs voisins de Paris. Ces derniers leur proposèrent d’aller se cacher à La Châtre, dans l’Indre, où ils possédaient une maison habitée par la mère de Paule et de son frère, Ernest Cayre (q.v). Les Chavel y furent hébergés. En novembre 1942 les Allemands occupèrent La Châtre. En mai 1943 il devint évident qu’ils s’apprêtaient à arrêter tous les Juifs de la région. Maurice Chavel s’enfuit avec son fils Michel dans un village voisin où ils trouvèrent un asile temporaire. Ernest Cayre cacha Mme Chavel. Lorsque la vague d’arrestations prit fin, Maurice et Michel retournèrent sous le toit des Dru. Gérald et Paule Dru gardèrent constamment le contact avec leurs protégés. De temps en temps, ils venaient de Paris passer quelques jours dans leur maison de La Châtre, où se cachait la famille Chavel. Ils ne demandèrent jamais la moindre compensation pour leur courageuse action et leur hospitalité, qui avaient sauvé la vie de la famille Chavel.

Le 5 mai 1991, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Gérald et Paule Dru le titre de Juste parmi les Nations.

 

Documents annexes

Article de presse-La Nouvelle république du 16/07/2013. Article de presse-La Nouvelle république du 16/07/2013.
4 avril 2015 17:30:23

Articles annexes