Aimée Jeanroy
Année de nomination : 1968
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession :

Localisation Ville : Nimes (30000)
Département : Gard
Région : Occitanie

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire

Cérémonies



    Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


    L'histoire

     

    Aimée Jeanroy sauva la vie de la famille Bumsel en la cachant dans une maison isolée pendant près d’un an, jusqu’à la Libération. En 1943, les Bumsel s’étaient enfuis de Paris pour se réfugier à Nîmes (Gard). Ils y vécurent jusqu’en septembre, se liant d’amitié avec Aimé Jeanroy, leur voisine. Apprenant qu’une rafle était imminente, ils prirent à nouveau la fuite, cette fois vers le nord. Ils arrivèrent  à Vals-les-Bains (Ardèche) où ils trouvèrent des chambres dans un hôtel. Quatre jours plus tard, les gendarmes se présentèrent dans l’établissement. Le mari, le frère et la mère de Germaine Bumsel furent arrêtés, internés à Drancy, puis déportés à Auschwitz, où ils périrent. Germaine Bumsel et ses deux enfants, Bernard et Marianne, avaient réussi à échapper à l’arrestation. Germaine écrivit à Aimée Jeanroy, pour lui demander de l’aide. Le 4 octobre 1943 la jeune femme arriva à Vals-les-Bains. Elle conduisit les deux enfants, cachés dans les bois, vers une maison isolée non loin de Nîmes. Germaine les rejoignit un peu plus tard. Les trois Bumsel passèrent près d’un an dans leur cachette dont ils ne sortaient jamais. Aimée veillait à tous leurs besoins. Lorsque la petite Marianne se cassa la jambe, la jeune femme fit venir un médecin qui réduisit la fracture et lui posa un plâtre.

    Le 29 juillet 1968, l’institut Yad Vashem Jérusalem a décerné à Aimée Jeanroy le titre de Juste parmi les Nations.

    Documents annexes

    Aucun document

    Articles annexes