Dossier n°4968C

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1991
Simone Schmidt
Année de nomination : 1991
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Physicienne

Localisation Ville : Montauban (82000)
Département : Tarn-et-Garonne
Région : Occitanie


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

 Le docteur Simone Schmidt travaillait à l’hôpital de Montauban (Tarn-et-Garonne). Elle appartenait à la Résistance, et intervint plusieurs fois pour sauver des personnes menacées d’arrestation ou de déportation en leur délivrant de fausses attestations. Tel fut le cas de M. Goldstein. Il s’était réfugié dans une ferme non loin de Montauban. Un jour, un gendarme vint le prévenir que des miliciens venaient d’arriver au village. Comme il l’avait déjà fait dans le passé, M. Goldstein sauta par la fenêtre pour s’enfuir dans la forêt voisine. Cette fois, les miliciens s’étaient montrés plus rapides, l’attendaient dehors et firent feu : il fut atteint d’une balle et conduit en fourgon à l’hôpital. Sa femme contacta le préfet, qui promit de l’aider et lui conseilla de s’adresser au docteur Schmidt. A cette époque, celle-ci savait que les Allemands la soupçonnaient. Elle délivra néanmoins un certificat attestant qu’elle avait examiné le blessé et qu’il était intransportable. Peu après, Goldstein prit la fuite. Le docteur Simone Schmidt fut alors arrêtée, sous l’accusation d’avoir délivré une fausse attestation et protégé la fuite du blessé. Le bruit couru qu’elle avait été exécutée. Mais après la guerre les Goldstein firent une enquête approfondie qui révéla que l’héroïque Dr. Schmidt avait heureusement survécu.

Le 6 octobre 1991, Yad Vashem a décerné au docteur Simone Schmidt le titre de Juste parmi les Nations. 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article