Dossier n°5060

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1991
Edmond Bartoloni
Date de nomination : 1991
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : directeur d’une tannerie

Nelly Bartoloni
Date de nomination : 1991
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Propriétaire d’un atelier de pelleterie

Localisation 13000 Marseille - Département : Bouches-du-Rhône - Région : Provence-Alpes-Côte d’Azur France

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2020, le titre avait été décerné à 27712 personnes à travers le monde, dont 4130 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Edmond Bartoloni (le 1° à droite)
Après l’annexion de l’Autriche par l’Allemagne en 1938, Kurt Nussbaum s’enfuit à Paris avec sa femme Elizabeth et leur fillette, Eva. L’arrivée des Allemands à Paris en 1940 les obligea à fuir une nouvelle fois; ils partirent vers le sud, s’installèrent à Marseille où Kurt trouva du travail dans un atelier de pelleterie appartenant à Nelly Bartoloni. En août 1942 la police française arrêta Kurt et Elisabeth Nussbaum et la petite Eva qui furent internés au camp des Milles, station de transit vers la déportation. Edmond Bartoloni, le mari de Nelly, fit appel à tous ses amis et relations pour obtenir la remise en liberté des Nussbaum. Sans succès. Il obtint seulement l’autorisation de leur rendre une unique visite. Par miracle, il réussit à emmener Eva en partant. Les Bartoloni, qui n’avaient pas d’enfants, traitèrent la petite fille comme la leur, la comblant d’affection. Ils la présentaient, suivant les cas, comme une parente ou comme leur fille adoptive. Pour prévenir tout danger, la petite fille fut baptisée. Comme Nelly Bartoloni travaillait à l’atelier dans la journée, c’est Edmond qui s’occupait de l’enfant. Cependant, comme les risques de dénonciation augmentaient, les Bartoloni décidèrent d’envoyer la petite Eva « Bartoloni » dans un couvent, convaincus qu’elle y serait plus en sécurité. La fillette resta au couvent jusqu’à la Libération. Kurt Nussbaum survécut à Auschwitz et revint à Marseille en 1945 pour chercher sa fille. Eva partit s’installer en Israël où elle fonda une grande famille. Les années passèrent, mais son affection pour ses parents adoptifs demeura aussi vive.

Le 2 décembre 1991, Yad Vashem a décerné à Edmond et Nelly Bartoloni le titre de Juste des Nations.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article




Mis à jour il y a 2 semaines.