Henriette Monna Jeanjean
Année de nomination : 1991
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession :

Louis Monna
Année de nomination : 1991
Date de naissance : 21/04/1909
Date de décés : 24/03/1988
Profession : Secrétaire de mairie, maire de ganges après la guerre

Localisation Ville : ()
Département :
Région :

Lieu porteur de mémoire

Cérémonies



    Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


    L'histoire

    Louis Monna, né en 1909, était secrétaire de mairie à Ganges (Hérault). Du fait de ses fonctions, il était en mesure de délivrer des cartes d’alimentation, des cartes d’identité et d’autres papiers vitaux. Courageusement, il en fit profiter des personnes qui en avaient désespérément besoin. Il était en contact avec La Sixième, un réseau clandestin créé par le mouvement des Éclaireurs Israélites de France dans le but de sauver les enfants juifs en les cachant ou en les faisant passer en Suisse ou en Espagne. Les papiers fournis par Louis Molina permirent de sauver la vie de nombreux enfants et adultes juifs. Étienne Weil, un agent de la Sixième qui habitait Montpellier, était passé maître dans l’art de fabriquer de faux papiers. Il se chargeait aussi de trouver des familles et institutions prêtes à cacher des enfants juifs dans les départements de l’Hérault et de l’Aveyron. Louis Monna lui apporta une aide inestimable et lui manifesta amitié et sympathie. Jusqu’à la fin de 1943, il lui fournit sans hésiter les grandes quantités de cartes d’alimentation et pièces diverses dont Étienne avait besoin pour son atelier de faussaire. Il était aidé par plusieurs employés de mairie qu’il avait mis au courant. Sa femme et lui payèrent cher leur courage. En juin 1944, Louis fut arrêté par la Gestapo mais réussit à s’échapper. Sa femme Henriette fut alors arrêtée et torturée si sauvagement qu’elle ne s’en remit jamais et dut rester hospitalisée jusqu’à sa mort en 1965. Après la Libération, Louis Monna fut élu maire de Ganges, poste qu’il occupa de 1947 à 1977. Il fut décoré par le gouvernement français pour ses activités clandestines pendant l’Occupation.

    Le 2 décembre 1991, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah, a décerné à Louis et Henriette Monna le titre de Juste parmi les Nations.

    Documents annexes

    Invitation cérémonie Invitation cérémonie
    5 mai 2016 09:39:32



    Mis à jour il y a 9 mois.