Dossier n°5124

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1992
Auguste Baudot
Année de nomination : 1992
Date de naissance : 01/06/1884
Date de décés : 25/06/1949
Profession : Docteur en médecine, radiologue

Marie-Thérèse Baudot Lavigne
Année de nomination : 1992
Date de naissance : 09/11/1896
Date de décés : 18/08/1965
Profession : Sans profession

Localisation Ville : Perpignan (66100)
Département : Pyrénées-Orientales
Région : Occitanie

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Les Goldman, des réfugiés juifs, avaient réussi à échapper aux rafles en zone occupée et à passer en zone sud, arrivant à Perpignan (Pyrénées-Orientales) près de la frontière espagnole. En octobre 1942, le petit Marcel Goldman, alors âgé de huit ans, entra à l’école où il rencontra Jean-Claude Baudot, fils de Marie-Thérèse et Auguste-Pierre Baudot. Les deux enfants devinrent amis et, à travers eux, les familles se lièrent également. Lors d’une rafle à Perpignan en janvier 1943, M. Goldman fut arrêté par les Allemands et déporté à Buchenwald. Madame Goldman demanda à ses amis de l’aider et les Baudot lui donnèrent généreusement leurs propres cartes d’identité et d’alimentation. Madame Goldman se fit appeler Marie-Thérèse Baudot et le petit Marcel et son frère prirent aussi le nom de Baudot. Grâce à ces papiers, les Goldman réussirent à échapper aux rafles de Perpignan et s’installèrent sans encombre en mars 1944 dans le village de La Guépie, se faisant passer pour des réfugiés non-juifs. Les cartes d’identité et d’alimentation des Baudot leur avaient probablement sauvé la vie.

Le 19 février 1992, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Auguste-Pierre et Marie-Thérèse Baudot le titre de Juste parmi les Nations. 

Auguste Pierre et Marie Thérèse BAUDOT

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes




Mis à jour il y a 11 mois.