Dossier n°5340

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1993
Anna Tichauer Jarosch
Année de nomination : 1993
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession :

Localisation Ville : Hoeilaart ()
Département :
Région :

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

En mai 1940, avec l’invasion de la Belgique, Salomon Jurmann s’enfuit de Bruxelles en France, où il fut interné dans le camp de Gurs. Sa femme Etia était restée à Bruxelles.

A Gurs, il rencontra Ernest Tichauer, un Juif qui habitait à Hoeilaart, un village près de Bruxelles. Salomon Jurmann demanda à Ernest Tichauer de transmettre un message à sa femme Etia restée en Belgique. Il lui demandait de contacter la femme d’Ernest, Anna Magdalena Jarosch, qui était catholique.

Ce stratagème réussit et en septembre 1942, Anna Jarosch emmena Etia et la cacha. Etia ne devait pas sortir car elle n’avait pas de faux papiers. Elle réussit à rester cachée avec Anna jusqu’à la fin de l’occupation. Anna s’occupait d’Etia et pourvoyait à tout ce dont elle avait besoin. Les deux femmes devinrent amies et cette amitié dura de nombreuses années après la guerre, jusqu’au décès d’Etia en 1964.

 Ernest Tichauer et Salomon Jurmann furent déportés de Drancy à Auschwitz : Ernest Tichauer par le convoi N° 17 le 10 août 1942 et Salomon Jurmann par le convoi N° 27 le 20 août 1942. Les deux hommes ne revinrent pas.

Le 1er novembre 1993, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Madame Anna Magdalena Tichauer-Jarosch.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article