Yves Sebille
Année de nomination : 1992
Date de naissance : 17/08/1903
Date de décés : 17/11/1971
Profession : jardinier

Joséphine Sebille Kerambeller
Année de nomination : 1992
Date de naissance : 03/10/1903
Date de décés : 20/08/1972
Profession : femme de ménage

Colette Zimmermann Sebille
Année de nomination : 1992
Date de naissance : 30/01/1929
Date de décés : 16/06/2012
Profession : Collégienne

Localisation Ville : Le Chesnay (78150)
Département : Yvelines
Région : Ile-de-France

Personnes sauvées

Cérémonies

    Date de Cérémonie de reconnaissance: 19 Janvier 1994


    Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


    L'histoire

    Yves et Joséphine SEBILLE

    Yves et Joséphine SEBILLE

    La famille Zuckermann vivait à Paris dans le XVIII ième arrondissement pendant la guerre ;

    Après la rafle du Vel d’hiv de 1942 et l’arrestation du père de Richard, Madame Zuckerman, sa mère et son fils Richard vont allés s’installer chez une belle sœur non juive mais la situation était tout de même dangereuse alors elle plaça Richard chez une nourrice à Chesnay.

    Mais suite à un problème elle rechercha désespéramment une personne susceptible de l’aider.

     Madame Rossler née Zuckermann a trouvé en la personne de Madame Sebille, une habitante du Chesnay, une porte grande ouverte pour accepter de prendre en charge son fils Richard alors âgé de trois ans ; La famille Sébille s’est  occupée de ce petit garçon comme s’il faisait partie de leur propre famille. Le petit Richard est resté chez les Sebille de 1942 à 1947, époque à laquelle il a été repris par sa mère. Pendant ces 5 années le petit garçon n’a manqué de rien.

    La mère de Richard à la fin de la guerre s’est retrouvée démunie et ne pouvait faire face à ses obligations de mère.

    Il est certain qu’en cas de dénonciation ils risquaient leur vie mais la famille Sebille avait un grand cœur et malgré leur condition modeste ils n’ont demandé aucune contribution financière.

    Les liens ont perdurés après la guerre.

    Le 18 Novembre 1992, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah,  a décerné le titre de Juste parmi les Nations à la famille Sébille.

    Colette SEBILLE

    Colette SEBILLE

     

     

     

    Les médias externes :







    Mis à jour il y a 1 mois.