Dossier n°5654A

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1993
Francine Sanchez Merlin
Année de nomination : 1993
Date de naissance : //
Date de décés : 21/07/2008
Profession : Employée de bureau

Localisation Ville : Lyon (69003)
Département : Rhône
Région : Auvergne-Rhône-Alpes

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Francine Sanchez en 1944

Francine SANCHEZ,  née MERLIN, a en 1942 « emprunté » le livret de famille de ses parents afin de permettre à Melle ROSENBERG Rosette de passer en zone occupée pour récupérer son petit cousin Rodolphe qui était hospitalisé à Angoulême sous la surveillance des SS, qui avaient déjà déporté ses parents. Ce livret de famille comportait en plus du nom d’une jeune fille celui d’un petit garçon de 6 ans, ce qui permit à Melle ROSENBERG de repasser en zone libre après avoir « kidnappé » l’enfant.

La famille ROSENBERG ne pouvant se permettre de garder l’enfant, les époux CHEVALIER, qui habitaient en Saône et Loire, proposèrent alors de le cacher chez eux. Ils le gardèrent jusqu’à la libération, lui prodiguant tout au long de son séjour soins et tendresse.

Dans le même temps, ils accueillirent Mme LERNER Fanny (sœur de Rosette) dont le mari (résistant et mort au combat) ne pouvait assurer sa sécurité ni celle de son bébé de 14 mois. Mme LERNER mit son deuxième enfant au monde pendant son séjour en Saône et Loire.

Le 28 Février 1993 l’Institut Yad Vashem Jérusalem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Monsieur Paul Chevalier, son épouse Alice ainsi qu’à madame Sanchez Francine.

Francine Sanchez

Francine Sanchez

Documents annexes

Article de presse - Le progrès de Lyon du 16/11/1993 Article de presse – Le progrès de Lyon du 16/11/1993
19 mars 2014 11:17:37

Articles annexes

Aucun autre article