Dossier n°6368

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1994
André Dumas
Année de nomination : 1994
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Etudiant en théologie

Localisation Ville : Rivesaltes (66600)
Département : Pyrénées-Orientales
Région : Occitanie

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Pasteur André Dumas
Jeune étudiant en théologie, André Dumas travaillait au sein de l’organisation protestante CIMADE qui secourait les internés du camp de Rivesaltes, situé à l’ouest de Perpignan près de la frontière espagnole. Il y créa une troupe de scouts, chose importante pour les adolescents et les enfants internés, car dans les épouvantables conditions où ils vivaient, les réunions et activités du scoutisme leur faisaient oublier un moment la faim, et leur montrait que la bonté n’avait pas totalement disparu du monde. En janvier 1941, Isaac Kraemer, jeune Juif originaire de Mannheim (Allemagne), fut transféré du camp de Gurs à celui de Rivesaltes. Il devint membre de la troupe et se lia d’amitié avec André Dumas. Au début de l’été 1942, il fut envoyé avec plusieurs autres adolescents de moins de 18 ans travailler dans des fermes du côté de Moissac, dans le Tarn-et-Garonne. Cependant, au mois d’août de la même année, les autorités décidèrent de les renvoyer à Rivesaltes. A cette nouvelle, plusieurs jeunes s’évadèrent et, à pied ou en auto-stop, gagnèrent la ville d’Annemasse près de la frontière suisse; là, ils firent leur jonction avec un groupe de scouts qui s’apprêtaient à passer en Suisse. Kraemer, lui, fut pris et interné à Annecy. Avant que les autorités aient décidé de son sort, il adressa une lettre à Dumas. Ce dernier envoya une chaude recommandation et un faux certificat, grâce auxquels le jeune homme fut remis en liberté et non pas renvoyé à Rivesaltes. Après la guerre, il découvrit qu’André Dumas avait fourni de faux papiers à d’autres juifs internés à Rivesaltes, qui eux aussi leur doivent la vie.

Le 26 décembre 1994, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné au pasteur André Dumas le titre de Juste parmi les Nations. 

 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article