Renée Vérité Bachelier
Année de nomination : 1995
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : cuisinière dans un orphelinat d’enfants

Localisation Ville : La Varenne-Saint-Hilaire (94210)
Département : Val-de-Marne
Région : Ile-de-France

Personnes sauvées

Lieu porteur de mémoire

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 20 Février 2005

L'histoire

Renée Vérité

Jusqu’à la fin de l’année 1942, l’organisation juive « rue Amelot » géra divers homes et orphelinats pour enfants à Paris et dans ses environs. Renée Vérité, une veuve mère de deux enfants, était cuisinière dans l’un de ces établissements, un orphelinat situé à La Varenne Sainte Hilaire. Lorsque l’orphelinat dut fermer ses portes en 1943, les enfants n’y étant plus en sécurité, Renée retourna chez elle à Bienfay (Somme) près de Moyenneville, avec dix des petits pensionnaires, qu’elle éleva dans sa modeste maison avec ses deux enfants. Pendant près d’un an, jusqu’à la Libération, Renée s’occupa d’eux avec sollicitude, en veillant à ce qu’ils soient bien nourris et les envoya à l’école du village. A la Libération, l’orphelinat rouvrit ses portes et Renée reprit son poste de cuisinière. L’un des enfants qui avaient eu la chance d’être pris en charge par cette femme au grand cœur était Salomon Cukierman, alors âgé de six ans, qui partit plus tard s’installer en Israël. Il a évoqué le courage et la générosité de Renée Vérité dans son témoignage.

Le 2 avril 1995, Yad Vashem – Institut International pour la Mémoire de la Shoah, a décerné à Madame Renée Vérité le titre de Juste parmi les Nations. 

Plaque hommage

Documents annexes

Invitation cérémonie Invitation cérémonie



Mis à jour il y a 6 mois.