Amélie Rouxès
Année de nomination : 1995
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Sans profession

Jeanine Rouxès épouse Pérez
Année de nomination : 1995
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : 19 ans

Louis Rouxès
Année de nomination : 1995
Date de naissance : //
Date de décés : 11/0001/
Profession : Militaire

Localisation Ville : Saint-Lieux-Lès-Lavaur (81500)
Département : Tarn
Région : Occitanie

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Louis & Amélie Rouxès

Jeanine Rouxès

Au début de 1944, la famille Fribourg avait trouvé refuge à Saint-Sulpice (Tarn). Un fonctionnaire de la préfecture de Toulouse l’avertit d’une rafle imminente. M. Fribourg prit contact avec des résistants locaux qui l’adressèrent au chef de leur réseau, Louis Rouxes. Ce dernier vivait à St-Lieux-les Lavaur, village situé à sept kilomètres de là, avec sa femme Amélie, leurs deux enfants âgés de 19 et 20 ans et l’ami de l’un d’eux. Les Rouxes offrirent l’hospitalité aux six membres de la famille Fribourg dans leur petite maison. C’est ainsi que onze personnes y vécurent pendant six mois. Les Fribourg n’osaient pas sortir dans la journée; à la nuit tombée, ils allaient faire un peu d’exercice et respirer l’air pur dans le jardin. Au cours de ces derniers mois de l’Occupation, les activités de la Résistance s’intensifiaient. Louis Rouxes effectuait des missions nocturnes auxquelles se joignait souvent M. Fribourg. Après le débarquement allié sur la côte française de la Méditerranée, le 15 août 1944, les Rouxes décidèrent de mettre les Fribourg en sécurité à Giroussens, un petit village où ils attendirent la libération de la région, à peine une semaine plus tard, le 21 août. Bien des années après la guerre, Annette Fribourg, qui n’était qu’une enfant pendant l’Occupation, revint à St.Lieux-les-Lavaur et rencontra des anciens du village qui n’avaient pas oublié. Elle apprit ainsi que tout le village savait que les Rouxes cachaient des Juifs, mais que personne n’avait parlé.

Le 24 octobre 1995, Yad Vashem – Institut International pour la mémoire de la Shoah, a décerné à Louis Rouxes, sa femme Amélie et leur fille Janine le titre de Juste parmi les Nations. 

Jacques et Claude Fribourg avec Jeanine Rouxès au chemisier blanc et une amie à elle

Les médias externes :







Mis à jour il y a 3 semaines.