Dossier n°6875

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1995
Pierre Urbain
Année de nomination : 1995
Date de naissance : 20/09/1895
Date de décés : 30/09/1968
Profession : Directeur de recherches (chef d’un laboratoire) à l’Institut d’Hydrologie et de Climatologie

Thérèse Urbain Dollé
Année de nomination : 1995
Date de naissance : //
Date de décés : 28/05/1983
Profession : Architecte (pas en activité pendant la guerre), mère de 3 enfants

Localisation Ville : Paris (75005)
Département : Paris
Région : Île-de-France

Lieu de mémoire

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 19 Juin 1997

L'histoire

Pierre Urbain
 

Thérèse Urbain
Pierre et Thérèse Urbain avaient recueilli en leur domicile parisien un lycéen juif, Donald Simon. En février 1944, la cousine germaine de Donald, Huguette Blum, frappa à leur porte. Elle venait d’échapper à la rafle des Juifs réfugiés à Parthenay (Deux-Sèvres), où s’étaient installées des familles évacuées de Strasbourg avec toute la population civile, au moment de la déclaration de guerre. Par chance, le nom de la jeune fille ne figurait pas sur la liste des Juifs à déporter, sans doute par suite d’une erreur. Son frère Pierre, âgé alors de 21 ans, avait pour sa part trouvé refuge à Grenoble quelques mois auparavant. Mais les parents Blum, victimes de la rafle de Parthenay, furent assassinés dans les camps de l’est. Au mépris du danger et avec une exceptionnelle générosité, le couple Urbain donna asile, et ceci jusqu’à la Libération, à deux autres réfugiés juifs: Pierre Blum, venu de Grenoble rejoindre sa sœur, et Gérard Weil, autre étudiant Juif originaire de Strasbourg.

Le 2 novembre 1995, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Pierre et à Thérèse Urbain le titre de Juste parmi les Nations. 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article