Dossier n°6898 - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 1996

Rolland Delarche

Année de nomination : 1996
Date de naissance : 24/08/1915
Date de décés : 17/02/1996
Profession : Préparateur en pharmacie

Localisation Ville : Troyes (10000)
DĂ©partement : Aube
RĂ©gion : Grand-Est

L'histoire

Rolland Delarche, pharmacien, travaillait dans l’Ă©tablissement de Pierre Scheyen Ă  Troyes dans l’Aube, en zone occupĂ©e. Dans la soirĂ©e du 9 janvier 1943, ayant appris l’arrestation imminente de Pierre, son employeur juif, et du père de ce dernier, Rolland sauta sur son vĂ©lo pour les prĂ©venir. Il savait pourtant que le couvre-feu Ă©tait entrĂ© en vigueur et qu’il lui faudrait passer devant le quartier-gĂ©nĂ©ral des Allemands. Sa femme AndrĂ©e devait dire plus tard : « N’Ă©coutant que son courage, il a pris sa bicyclette et malgrĂ© la quasi-certitude qu’il allait se faire lui-mĂŞme arrĂŞter par les Allemands, il est venu le prĂ©venir. » Rolland Delarche arriva Ă  temps et rĂ©ussit Ă  convaincre les Scheyen de s’enfuir. HabillĂ©s Ă  la hâte, Pierre Scheyen et son vieux père, n’emportant que le minimum, suivirent leur sauveur qui les conduisit, Ă  pied, vers une petite gare des environs oĂą les fugitifs montèrent dans un train en partance pour le sud. Ils rĂ©ussirent Ă  franchir la ligne de dĂ©marcation et Ă  arriver Ă  NĂ®mes oĂą ils furent rejoints un peu plus tard par leurs Ă©pouses. Rolland Delarche continua Ă  les aider; lorsque les parents de Pierre furent arrĂŞtĂ©s Ă  NĂ®mes, il leur envoya des colis de ravitaillement et des lettres d’encouragement au camp de Drancy. Il apporta Ă©galement son assistance Ă  Pierre Scheyen et Ă  sa femme, qui avaient pu trouver refuge en Haute-Savoie : il leur fit parvenir des colis de ravitaillement qui leur permirent de tenir jusqu’Ă  la LibĂ©ration.

Le 25 décembre 1996, Yad Vashem a décerné à Rolland Delarche le titre de Juste des Nations.

 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article