Dossier n°7168 - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Germaine Dewing

Année de nomination : 1996
Date de naissance : 25/10/1903
Date de décés : //
Profession :

William Dewing

Année de nomination : 1996
Date de naissance : 17/02/1901
Date de décés : //
Profession : MĂ©decin

Localisation Ville : La Ferté-Bernard (72400)
DĂ©partement : Sarthe
RĂ©gion : Pays-de-la-Loire

L'histoire

Le docteur William Dewing vivait avec sa femme Germaine Ă  la FertĂ©-Bernard, aux environs de Paris. Au dĂ©but de l’annĂ©e 1944, leur ami le docteur Caillard, mĂ©decin militaire, les contacta pour leur demander s’ils seraient prĂŞts Ă  donner asile chez eux Ă  deux petites juives, dont un bĂ©bĂ©. Le couple, qui avait deux filles, accepta. Le 17 fĂ©vrier 1944, le père des petites, M. Haas, officier de carrière qui avait Ă©tĂ© renvoyĂ© de l’armĂ©e parce que juif, accompagna ses enfants en train vers leur nouvelle demeure. Germaine Dewing trouva une nourrice pour le bĂ©bĂ© dans la localitĂ© voisine de Cormes; la grande soeur, Michelle, qui avait quatorze ans, fut envoyĂ©e au pensionnat catholique de la FertĂ©-Bernard. Elle revenait chez les Dewing passer les week-ends et les fĂŞtes. Dans son tĂ©moignage après la guerre, Michelle dit avoir Ă©tĂ© traitĂ©e comme la troisième fille du couple, et Ă©voque avec Ă©motion la gentillesse des deux enfants Dewing. Le 12 mai 1944, M. et Mme Haas furent arrĂŞtĂ©s et dĂ©portĂ©s vers l’est. Le docteur Dewing, sa femme et ses filles continuèrent Ă  s’occuper des deux enfants; Michelle Ă©tait convaincue qu’elle resterait dĂ©finitivement chez eux. En mai 1945, Mme Haas, qui avait survĂ©cu Ă  Auschwitz, vint rechercher ses deux filles.

Le 2 juin 1996, Yad Vashem – Institut International pour la MĂ©moire de la Shoah, a dĂ©cernĂ© Ă  William Dewing et Ă  sa femme Germaine le titre de Juste parmi les Nations. 

Documents annexes

Article de presse - Midi libre Article de presse – Midi libre