Dossier n°7632

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 1997
Roger Hannebert
Année de nomination : 1997
Date de naissance : 21/06/1905
Date de décés : 27/06/1996
Profession : Propriétaire d’une maison de campagne

Simone Hannebert Sizaire-Romain
Année de nomination : 1997
Date de naissance : 12/03/1910
Date de décés : 27/03/1993
Profession : Propriétaire d’une maison de campagne, mère de 4 enfants

Localisation Ville : Nesles-la-Vallée (95690)
Département : Val-d’Oise
Région : Île-de-France

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 10 Juin 1998

L'histoire

1995 Roger Hannebert
 

1992 Simone Hannebert
Roger et Simone Hannebert possédaient une maison de campagne à Nesles-la-Vallée dans le Val d’Oise, non loin de Paris. En juillet 1942, alors qu’ils y étaient en vacances avec leurs quatre enfants, ils donnèrent asile à M. et Mme Goldman et à leur fille de cinq ans, Madeleine, des Juifs de Pologne venus s’établir à Paris. M. Goldman, qui travaillait dans une fabrique de chaussures avait entendu « la veille de la rafle du Vel d’Hiv, quelqu’un prévenir son patron de dire à ses ouvriers étrangers de se sauver car il allait se passer quelque chose dans la nuit ». Il quitta immédiatement son travail, se précipita chez lui où se trouvait sa femme et tous deux se rendirent à Frouville (Val d’Oise) où Madeleine avait été mise en nourrice. Avec la petite, ils montèrent dans un train pour Nesles-la-Vallée, chez des amis polonais qui les cachèrent pendant plusieurs jours. Par l’intermédiaire du maire, les fugitifs furent adressés aux Hannebert. Roger et Simone savaient qu’ils étaient Juifs, ce qui ne les empêcha pas de les accueillir avec sympathie et de les loger. S’improvisant jardinier, M. Goldman travailla à l’entretien du jardin des Hannebert et de celui d’autres résidents du village. Après la guerre, Madeleine déclara dans son témoignage qu’elle se souvenait avoir joué avec les enfants Hannebert et avoir été à l’école avec eux. Un certain nombre d’unités de la Wehrmarcht étant stationnées dans la région, une pièce dans la maison des Hannebert fut réquisitionnée pour un officier allemand qui l’habita plusieurs mois. Heureusement, personne ne savait que les Goldman étaient Juifs. Lorsque Mme Goldman fut sur le point de mettre au monde sa seconde fille en 1943, Simone et Roger firent le nécessaire pour qu’elle soit admise à l’hôpital de l’Isle Adam.

Le 27 mai 1997, l’Institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Roger et à Simone Hannebert le titre de Juste parmi les Nations.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article




Mis à jour il y a 11 mois.