Dossier n°8458 - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 1999

Anna Chaise Lamure

Année de nomination : 1999
Date de naissance : 04/07/1887
Date de décés : 09/08/1969
Profession : Modiste

Claude Chaise

Année de nomination : 1999
Date de naissance : 04/05/1888
Date de décés : 19/02/1956
Profession : Comptable

Localisation Ville : Chauffailles (71170)
DĂ©partement : SaĂ´ne-et-Loire
Région : Bourgogne-Franche-Comté

L'histoire

A Chauffailles (SaĂ´ne-et-Loire), Claude Chaise, agent d’assurances, et son Ă©pouse Anna, modiste, ont protĂ©gĂ© et sauvĂ© une famille juive de trois personnes. Hersz Tupfman, sa femme Liba et leur fils Albert, rĂ©fugiĂ©s de Pologne Ă  Paris, avaient quittĂ© la capitale en juillet 1942. Au cours de l’hiver 1942-1943, après maintes pĂ©rĂ©grinations, ils arrivèrent Ă  Chauffailles oĂą Claude et Anna Chaise les abritèrent Ă  titre gracieux dans une petite maison leur appartenant et situĂ©e Ă  50 m. de leur domicile. Conscient des dangers Ă©ventuels, l’agent d’assurances remit aux Tupfman la clĂ© de son garage et leur montra comment y arriver, sans Ă©veiller l’attention par une porte dĂ©robĂ©e de leur maisonnette et en traversant des jardins. Or un jour du printemps 1944, des gendarmes français vinrent Ă  cinq heures du matin arrĂŞter Hersz Tupfman. Hersz, Liba et Albert parvinrent sains et saufs Ă  rejoindre le garage salvateur, tandis que les gendarmes repartaient les mains vides. CachĂ© par le couple Chaise, Hersz vĂ©cut dans ce local jusqu’Ă  la LibĂ©ration, alors que sa femme et son fils, alors âgĂ©e de 17 ans, avaient rĂ©intĂ©grĂ© la maisonnette de leurs protecteurs. LiĂ© avec les enfants Chaise et d’autres habitants de cette très accueillante localitĂ©, Albert se rend assez souvent Ă  Chauffailles pour les rencontrer.

Le 30 juin 1999, l’Institut Yad Vashem de jĂ©rusalem a dĂ©cernĂ© Ă  Claude et Anna Chaise le titre de Juste parmi les Nations.

 

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article