Dossier n°8474 - Juste(s)

Consulter le dossier de JĂ©rusalem (en anglais)


Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.

Allée des Justes à Paris
Allée des Justes à Jérusalem

Les Justes

Année de nomination : 1999

Anne-Marie Chapugier Gouspillas

Année de nomination : 1999
Date de naissance : 23/01/1832
Date de décés : 03/02/1989
Profession : retraitée

Antoine Chapugier

Année de nomination : 1999
Date de naissance : 11/01/1892
Date de décés : 25/01/1982
Profession : retraité

Localisation Ville : Ségur-le-Château (19230)
Département : Corrèze
RĂ©gion : Nouvelle-Aquitaine

L'histoire

Alors qu’ils étaient encore Parisiens, Antoine et Anne-Marie Chapugier s’étaient liés d’amitié avec des marchands de meubles du faubourg Saint-Antoine, le couple Goldman, des immigrés de Roumanie. Ils passaient souvent devant leur magasin, proche de leur domicile. Au début des années 30, les Chapugier rejoignirent leur région d’origine en Corrèze, à Ségur le Château. Dix ans plus tard, ils devinrent les protecteurs et sauveurs de leurs amis de l’époque parisienne. Spoliés de leur commerce en vertu des lois de Vichy, les Goldman et leur fils Jean-Michel né en 1930 se réfugièrent en 1941 à Néris les Bain (Allier). Peu après, ils y furent rejoints par Suzanne et Léon Grumblatt, sœur et beau-frère de Mme Goldman, et leur fille Nicole. Mais en septembre 1942, le gouvernement de Vichy déclara le département de l’Allier interdit de séjour aux Juifs. Les Chapugier offrirent alors aux six réfugiés juifs de se replier à Ségur le Château, et procurèrent un logement à chacune des deux familles. Les deux jeunes, Nicole Grumblatt et Jean-Michel Goldman, placés dans des internats scolaires à Limoges, rentraient par le train à chaque fin de trimestre. Antoine Chapugier leur envoyait une carriole pour les ramener de la gare de Lubersac, à 10 km de Ségur. Les Chapugier les hébergeaient entièrement pendant la durée des vacances. Cinquante ans plus tard la fille des sauveurs, Simone Blondy, s’est souvenue du bonheur éprouvé par ses parents lorsqu’ils ont vécu la Libération en compagnie de leurs amis et protégés juifs sains et saufs. Elle a transmis à ses enfants et ses petits-enfants le souvenir des valeurs humaines et du courage qu’avaient manifestés leurs grands-parents sous le joug de l’Occupation.

Le 3 mai 1999, Yad Vashem a décerné à Antoine et Anne-Marie Chapugier le titre de Juste des Nations.

 

Anne Marie CHAPUGIER

Antoine CHAPUGIER

Documents annexes

Invitation cérémonie Invitation cérémonie
31 mai 2018 10:20:25

Articles annexes

Aucun autre article