Dossier n°9097A

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2000
Louis Delage
Année de nomination : 2000
Date de naissance : 24/08/1892
Date de décés : //
Profession : Forgeron

Marguerite Delage Muret
Année de nomination : 2000
Date de naissance : 23/06/1901
Date de décés : 01/07/1983
Profession : Cultivatrice

Antoine Muret
Année de nomination : 2000
Date de naissance : //
Date de décés : //
Profession : Cultivateur

Jeanne Muret Lallet
Année de nomination : 2000
Date de naissance : 28/08/1880
Date de décés : 15/07/1969
Profession : Cultivatrice

Localisation Ville : Boisseuil (87220)
Département : Haute-Vienne
Région : Nouvelle-Aquitaine

Personnes sauvées



Les personnes reconnues « Justes parmi les Nations » reçoivent de Yad Vashem un diplôme d'honneur ainsi qu'une médaille sur laquelle est gravée cette phrase du Talmud : « Quiconque sauve une vie sauve l'univers tout entier ». Il s’agit de la plus haute distinction civile de l’état d’Israël. Au 1er janvier 2021, le titre avait été décerné à 27921 personnes à travers le monde, dont 4150 en France. Cependant le livre des Justes ne sera jamais fermé car nombreux sont ceux qui resteront anonymes faute de témoignages. Reconnus ou non, ils incarnent le meilleur de l'humanité. En effet, tous ont considéré n'avoir rien fait d'autre que leur devoir d'homme. Ils serviront de phares et de modèles aux nouvelles générations.


L'histoire

Louis Delage était forgeron et habitait, avec sa femme et ses parents âgés de presque 70 ans, une ferme isolée, « Le Roseau », située à Boisseuil (Haute Vienne). Des citadins, et parmi eux un réfugié juif, M. Bauer, venaient souvent se ravitailler à la ferme. Fuyant l’occupation allemande, le couple Bauer, leur fille Lise, âgée de 10 ans, et son frère de Metz résidaient à Limoges. L’étau se resserrant sur eux avec l’intensification des rafles à l’encontre des Juifs, M. Bauer prit la décision, en avril 1944, de fuir Limoges et demanda asile à la famille Delage. Après une courte consultation familiale avec leurs parents, Antoine et Jeanne Muret, ils acceptèrent d’héberger la famille Bauer, malgré les grands risques qu’ils prenaient, en raison des perquisitions constantes de la Milice et la présence d’une unité de S.S. dans la région. Ceux-ci sévissaient contre ceux qui cachaient des Juifs et des maquisards, en brûlant leurs fermes et leur bétail et en exécutant sur place les hors-la-loi. Leur brutalité a atteint son paroxysme dans la tragédie d’Oradour-sur-Glane, non loin de Boisseuil. Les Bauer furent pourtant logés avec les moyens du bord dans un petit corps de ferme et aidaient aux travaux des champs. En cas de danger, ils étaient sommés de se cacher et de ne pas bouger. Mais le soir, Louis Delage les invita souvent à écouter la B.B.C. Les Delage et les Muret, fervents catholiques, mus par sentiment humanitaire et patriotique ont sauvé ces quatre réfugiés juifs.    

Le 7 novembre 2000, Yad Vashem a décerné à Marguerite et Louis Delage ainsi qu’à leurs parents Jeanne et Antoine Muret le titre de Juste des Nations.

Documents annexes

Aucun document

Articles annexes

Aucun autre article