Dossier n°9807

Consulter le dossier de Jérusalem (en anglais)

Les Justes

Année de nomination : 2002
Jean Leaustic
Année de nomination : 2002
Date de naissance : 23/07/1920
Date de décés : 08/03/1980
Profession : Marin

Localisation Ville : Livry-Gargan (93190)
Département : Seine-Saint-Denis
Région : Île-de-France

Personnes sauvées

Cérémonies

Date de Cérémonie de reconnaissance: 22 Juin 2004

L'histoire

en 1938 Jean 17 ans
Jean Leaustic, né en 1920, avait contracté dans le courant des années 30 un engagement de sept ans dans la Marine Nationale. Il avait été Quartier-Maître sur le sous-marin « Le Vengeur » et, après l’occupation de la zone sud par les troupes allemandes, avait participé au sabordage de la flotte française à Toulon. Le frère de lait de Jean, Marcel Liebermann, né en 1923, était juif. Leurs deux pères avaient fait ensemble la Guerre de 1914-1918 et étaient restés très liés. Les deux familles vécurent côte à côte d’abord à Morlaix et ensuite à Livry-Gargan (Seine-Saint-Denis). Mme Leaustic avait non seulement allaité Marcel mais l’avait aussi élevé jusqu’à l’âge de 10 ans. En octobre 1941, M. Liebermann décéda quand son magasin de chaussures fut aryanisé et repris par un commissaire gérant. Marcel partit alors retrouver son frère aîné en zone sud. Mme Liebermann et son plus jeune fils en route vers la zone sud, furent arrêtés en août 1942 au passage de la ligne de demarcation. Le 23 septembre suivant, ils furent déportés à Auschwitz ét assassinés. Arrivé à Nice mais dépourvu de papiers, Marcel fit appel à son ami Jean et lui écrivit pour lui demander qu’il lui envoie une batterie complète de tous ses documents personnels : extrait d’acte de naissance, certificat de baptême et papiers militaires, avec une photo de Marcel en costume de marin que Jean avait prise à l’occasion d’une de ses permissions. Jean fit le nécessaire et envoya par poste ses papiers d’identité que Marcel reçut chez des amis non-juifs qui l’hébergeaient, le couple Aucouturier. Ces derniers, sans enfants, ont beaucoup aidé Marcel durant l’Occupation, et sont décédés sans postérité. Avec les papiers de Jean, Marcel put acquérir une vraie carte d’identité et recevoir des titres d’alimentation. Un recoupement d’identité en cas d’arrestation de Marcel qui était actif dans la Résistance aurait pu avoir de graves conséquences pour Jean. Marcel a gardé une grande reconnaissance pour cet acte courageux de la part de son ami qui a scellé un lien de parenté longtemps partagée.     

Le 20 octobre 2002, l’institut Yad Vashem de Jérusalem a décerné à Jean Leaustic le titre de Juste parmi les Nations.

en 1938 Marcel Liebermann avec l'uniforme de Jean  à Livry gargan

Documents annexes

Invitation cérémonie Invitation cérémonie
4 novembre 2016 09:04:13
Article de presse - Télégramme du 10/07/2004 Article de presse – Télégramme du 10/07/2004
4 novembre 2016 09:03:45

Articles annexes

Aucun autre article