Deux Niçois reconnus Justes parmi les Nations

Du 27/01/2014

De nombreux descendants de Marcelle et Philippe Durand, en majorité installés à Paris, ont fait le déplacement hier pour recevoir cette distinction des mains de Barnéa Hassid, consul général d’Israël à Marseille, et des élus.Jean-François Ottonello

 

 

 

Deux Niçois ont reçu, à titre posthume, ce dimanche 26 janvier, la médaille et le diplôme des Justes parmi les Nations.

Pour mémoire : Entre 1944 et 1945, les interventions de Marcelle et Philippe Durand ont permis de sauver la vie d’une sœur et d’un frère, Françoise et Michel Picard. Après avoir hébergé celui-ci tandis que Françoise était accueillie dans une autre famille, le couple Durand réunit les deux enfants pour les amener en zone plus sécurisée pour eux (les rafles s’intensifiaient à Nice). Philippe Durand les accompagna ainsi jusqu’en Isère chez des agriculteurs. Les enfants y restèrent jusqu’en septembre 1945 puis leurs grands-parents et tante purent les récupérer.

Marcelle et Philippe Durand avaient, en 1944, sauvé deux enfants juifs de la barbarie nazie.

La récompense a été remise à leurs petits-enfants et descendants ce dimanche, à la Villa Masséna.