En mémoire des Justes

     

 

Éveline Thomas et les élèves de CM2 avec la distinction de Juste parmi les nations, accordée à son grand-oncle et sa grand-tante. (Photo Stéphanie Synaeve)

Les élèves de CM2 de l'école élémentaire d'Excideuil ont échangé durant une semaine avec Éveline Thomas, venue leur raconter l'histoire de sa famille. Elle est la petite-nièce de « Justes parmi les Nations », distinction accordée par le Comité Yad Vashem à des personnes non juives, qui ont, au péril de leur vie, aidé et sauvé des juifs persécutés par les occupants nazis durant la Seconde Guerre mondiale. Le grand-oncle et la grand-tante d'Éveline Thomas ont en effet hébergé, durant la guerre, une famille juive, dans leur résidence, aux Coudreaux en Seine-et-Marne.

Mme Thomas a évoqué au cours de ses interventions l'antisémitisme, la clandestinité, les rafles et parlé de celle qui est devenue depuis lors son amie : Hélène Goldsztajn. Cette dernière, après de nombreuses années de recherche, a tenu à rendre hommage aux personnes qui ont sauvé ses parents et son frère durant cette période de guerre. Les élèves ont pu faire le rapprochement avec l'histoire vécue par Albert Faurel, ancien directeur de la cité scolaire, lui aussi reconnu Juste parmi les nations en 2009 pour avoir caché des enfants juifs.

Ce projet est le début d'une longue suite d'interventions qui se poursuivront au collège puis au lycée d'Excideuil. 

Stéphanie Synaeve

source: http://www.sudouest.fr/2012/07/03/en-memoire-des-justes-760044-1830.php du 03/07/2012