Lédignan : hommage aux Justes parmi les Nations

Accueil/La vie du Comité/Actualités/Actualités des régions/Lédignan : hommage aux Justes parmi les Nations

Lédignan : hommage aux Justes parmi les Nations

Du 10/11/2016

 

 

 

Une émouvante cérémonie s’est tenue samedi 5 novembre en présence des familles et amis des quatre Justes de Lédignan.

À Lédignan, durant la Seconde Guerre mondiale, plusieurs personnes ont hébergé des Juifs et obtenu, bien plus tard, le titre de Juste parmi les Nations. Samedi 5 novembre, Bernard Cauvin, maire du village, a inauguré un parvis pour leur rendre hommage, près du collège.

Les familles et amis des couples Miolan et Muller, Justes parmi les Nations, et amis et famille Lévita, Judkiewicz et Szwarcberg secourus à Lédignan pendant la Seconde Guerre mondiale ont pris la parole : « Cette célébration est d’abord une véritable cérémonie de famille entre ceux qui ont été sauvés, ceux qui ont sauvé des vies et l’ensemble des Lédignanais. En 2003, le pasteur Roger Muller et sa femme Esther ont reçu la médaille des Justes parmi les Nations en signe de gratitude pour l’accueil en 1941, d’Annette Lévita, qui fuyait la Gestapo. En 2014, l’institut Yad Vashem a décerné le titre de Juste parmi les Nations à Lucienne et Ismaël Miolan, ancien gérant de la cave coopérative, pour avoir hébergé en 1942 plusieurs membres des familles Judkiewicz et Szwarcberg. Alors que l’indifférence du temps qui passe aurait pu conduire à ce que ces actes s’effacent, le conseil municipal a choisi de leur donner la reconnaissance qu’ils méritent en leur attribuant ce lieu.  »

Les enfants du pasteur Muller prirent ensuite la parole : « Mme Lévita a souvent rencontré notre mère. Nous n’avons appris que 50 ans plus tard ce que nos parents avaient fait pendant la guerre. Ils n’en avaient jamais parlé. Ils avaient laissé s’exprimer leur coeur pour que dans la nuit noire de cette période, un peu d’espoir renaisse. » Le docteur Mickaël Iancu, délégué régional du comité français pour Yad Vashem, a rappelé la phrase gravée sur chaque médaille des Justes :  » “Quiconque sauve une vie, sauve l’humanité toute entière.” L’état d’Israël a rendu hommage à ces quatre personnes qui, au risque de leur propre vie, ont su défendre les valeurs de justice et de paix. Ils sont des lumières dans la Shoah. Lédignan vient de rejoindre les 1 017 communes de France qui ont honoré leurs Justes.  » La plaque portant leurs quatre noms fut ensuite dévoilée au public par les enfants Muller et Miolan.

Contact Info

6 avenue de la Motte-Picquet 75007 Paris

Téléphone: 01 47 20 99 57

Web: https://yadvashem-france.org

Articles récents